Renault Sport Formula One Team a lutté pour trouver le rythme sur l’Autodromo di Monza lors des qualifications du Grand Prix Heineken de Formule 1 d’Italie 2016. Jolyon Palmer s’est montré le plus rapide de l’équipe avec un tour en 1’24’’230 le plaçant sur la dixième ligne de la grille demain.

Kevin Magnussen – R.S.16-04 n°20 – Q : 21e (1’24’’436) – EL3 : 19e (1’24’’793)
« Nous nous attendions à ce que les qualifications en Belgique et en Italie soient difficiles. Si cela s’était mieux passé que prévu à Spa, nous ne sommes pas parvenus à en faire de même aujourd’hui à Monza. J’espérais avoir une chance d’être en Q2 avec un tour vraiment fantastique. J’ai tout donné sur mon premier relais avant d’essayer de prendre l’aspiration sur Lewis dans le deuxième, mais cela n’a pas marché. Pour le troisième run, j’ai juste tenté de tout donner, mais je suis parti large. Nous visons toujours plus haut et j’ai vraiment attaqué cet après-midi. »

Jolyon Palmer – R.S.16-02 n°30 – Q : 20e (1’24’’230) – EL3 : 15e (1’24’’533)
« Nous savions que ce serait assez difficile ici et nous en avons eu la preuve. D’un point de vue positif, j’ai effectué une bonne simulation de course hier et la voiture semble vraiment bien équilibrée. De meilleures performances devraient être possibles dimanche. Je vais espérer une course un peu épicée pour nous aider à tracer notre route ! »

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste
Nous avons tout à faire en course

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
Nous savions que cette piste ne nous conviendrait pas en qualifications et cette journée le démontre. Les deux pilotes ont fait du bon travail, même si Kevin a perdu un peu de temps en sortant large dans son dernier tour. Bien que nos positions de départ ne soient pas géniales, nous nous attendons à faire mieux en conditions de course.

Quelles sont vos considérations pour la course de demain ?
Nous attendons une météo aussi chaude qu’aujourd’hui. La dégradation des pneus sera donc à prendre en compte. Nous avons une bonne sélection de gommes neuves disponibles pour étudier de nombreuses permutations de stratégie avec nos deux voitures. Notre rythme en long relais vu en EL2 était encourageant. De nombreux changements sont donc possibles en course. Vu nos places sur la grille, nous pouvons nous offrir le luxe d’explorer nos options.

Retour en haut