Renault Sport Formula One Team a connu un début de saison 2016 mouillé. Pour leurs premiers tours au volant de la R.S.16 dans le cadre d’un week-end de Grand Prix, Kevin Magnussen et Jolyon Palmer ont été confrontés à la piste humide de l’Albert Park.

Alan Permane, Directeur des opérations piste – Notes du programme technique

  • Les deux pilotes ont complété un programme limité par des conditions humides
  • Les pneumatiques Pirelli pluie (bleus), intermédiaires (verts) et tendres (jaunes) ont été essayés en FP1. Les gommes intermédiaires ont été utilisées en FP2.

Ce que nous avons appris aujourd’hui :

  • Il y aura beaucoup plus à apprendre lorsque les conditions de piste seront plus favorables.

Kevin Magnussen – R.S.16-02 n°20
Essais libres 1 :
10e – 1’34’’060 – 13 tours
Essais libres 2 : 16e – pas de temps – 2 tours

Kev : « Nous n’avons pas eu les meilleures conditions aujourd’hui, mais c’était tout de même génial de reprendre la piste en Australie. Ma journée a surtout été faite de tours de sortie et de rentrée aux stands, mais j’ai pu attaquer un peu sur un tour lancé. Nous n’avons pas beaucoup d’éléments pour préparer demain, mais je n’en suis pas à mes débuts, y compris à l’Albert Park. Je suis certain que les qualifications se passeront bien. »

Jolyon Palmer – R.S.16-01 n°30
Essais libres 1 :
14e – 1’35’’477 – 12 tours
Essais libres 2 : 17e – pas de temps – 5 tours

Jo : « Il s’agissait de la première fois que je pilotais sur ce circuit et je dois dire que j’apprécie le côté urbain de l’Albert Park. C’est un peu bosselé et ce tracé constitue un défi à part entière. La voiture était agréable à conduire sur le mouillé aujourd’hui. La balance était bonne sur les deux séances et nous n’avons pas rencontré de péripétie particulière. Il y aura beaucoup de travail à effectuer demain. J’ai hâte de m’élancer en qualifications, tout particulièrement parce qu’il s’agira de mes premiers tours sur le sec ici. »

Nick Chester, Directeur Technique : « C’était un grand moment de voir la R.S.16 en piste pour ses débuts en Grand Prix sous ses nouvelles couleurs. Compte tenu des conditions météo, nous nous sommes concentrés sur la vérification du châssis et sur le passage en revue de nos procédures, plutôt que de chercher la performance. Les prévisions s’annoncent meilleures demain et nous adapterons notre programme en conséquence. »

Retour en haut