Renault Sport Formula One Team débutera le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche du Championnat du Monde FIA de Formule 1, des seizième et dix-huitième positions sur la grille. Manquant d’adhérence sur son dernier relais, le Britannique Jolyon Palmer a été éliminé en Q1 et prendra place en neuvième ligne pour son premier GP à domicile. Kevin Magnussen a atteint Q2, mais il n’a pu signer de temps représentatif avec les seuls pneus rodés qu’il avait a sa disposition. Il s’élancera seizième.

Kevin Magnussen - R.S.16-01 n°20 - Q : 16e 1’37’’060 - EL3 : 19e 1’34’’049
« Avec nos trois trains de pneumatiques utilisés en Q1, nous savions que nous ne pourrions pas nous battre pour beaucoup mieux si nous passions en Q2. Avec la seizième place, c’était notre maximum aujourd’hui. Sur mon premier set, j’ai été large et j’ai dépassé les limites de la piste, ce qui a mené à la suppression de mon temps. Sur mon troisième et dernier relais, je sais que je ne suis pas sorti large. Ensuite, je n’avais plus de pneus neufs pour Q2. Nous avons donc pris la piste en tenant de faire de notre mieux pour cette deuxième séance et nous avons tiré le meilleur de la voiture sur le plan des réglages et de l’exploitation des gommes. Atteindre Q2 dépasse probablement nos attentes et je suis ravi de voir l’équipe se battre comme elle le fait. »

Jolyon Palmer - R.S.16-02 n°30 - Q : 18e 1’32’’905 - EL3 : 18e 1’33’’769
« C’était une séance très difficile. Tout le week-end, je me suis bien senti dans la voiture, mais pour une raison quelconque, cela n’a pas fonctionné avec le dernier train de pneus. J’étais à l’aise jusque-là, mais le grip était vraiment mauvais sur mon dernier run. Je n’ai pas pu améliorer et j’ai été éliminé. Je suis déçu car il y a de quoi faire mieux. Nous suivrons le même plan que d’habitude en course. On ne sait jamais ce qui se passera. Même si ce ne sera pas facile, nous avons montré la dernière fois que nous pouvons gagner des positions et nous étions bien remontés en Russie. Le temps semble variable. Cela peut aider, mais nous restons concentrés et nous attaquerons. »

Bob Bell, Directeur de la Technologie
Les positions ne reflètent pas les bons progrès effectués ce week-end.

Une voiture en Q1, l’autre en Q2. Ce résultat est-il représentatif ?
Nous ne nous faisons aucune illusion, c’est notre place actuelle. Néanmoins, les positions ne reflètent pas forcément les progrès effectués ce week-end. Nous avons amélioré la voiture en piste tout en accomplissant du travail très utile.

Kevin n’a fait qu’un seul relais en Q2. Quelle en était la raison ?
Kevin est passé en Q2, mais nous n’avions pas assez de pneumatiques pour sortir et jouer pleinement notre chance. Nous l’avons juste fait pour signer un temps au cas où quelqu’un devant recevrait une pénalité ou aurait un problème.

Jolyon a noté un souci avec son dernier train de pneus. Avez-vous eu le temps de l’étudier ?
Nous avons besoin d’analyser les données de Jolyon ce soir pour savoir ce qui est arrivé et pourquoi il a manqué d’adhérence avec son dernier set.

Qu’espérer en course demain ?
Nous devons attendre le résultat final des qualifications puisque certains changements peuvent se produire avec les pénalités liées aux limites de la piste ou à d’autres incidents. Cela pourrait nous faire gagner une position ou deux, mais même si nous ne bougeons pas, nous pouvons avoir une bonne course, car notre rythme y est clairement meilleur qu’en qualifications. Si nous parvenons à garder nos places au premier tour, je pense que nous pouvons connaître un Grand Prix décent.

Retour en haut