Après Nogaro et Le Mans, les concurrents de la Coupe de France Renault Clio Cup mettent le cap sur le mythique circuit de Spa-Francorchamps (29-31 mai). Ce meeting se déroulera dans le cadre des World Series by Renault, et c’est avec les concurrents de la Clio Cup Benelux que les pilotes devront composer. Au total, ce seront plus de quarante voitures qui seront au départ des deux courses.

Les concurrents de la Coupe de France Renault Clio Cup feront en Belgique leur seule excursion hors de l’Hexagone de la saison. C’est sur le circuit de Spa-Francorchamps que sera ainsi passé le cap de la mi-saison par les pilotes, qui rêvent tous de s’imposer sur cet anneau légendaire. Le cadre des World Series by Renault ne rajoutera que plus de piment à l’événement, qui permettra aux pilotes d’évoluer dans un environnement 100 % Renault et devant un public nombreux et passionné.

Cette épreuve sera inédite à plus d’un titre pour les concurrents, qui devront faire face, en plus de leurs rivaux habituels, à ceux de la Clio Cup Benelux. Les courses se montreront encore plus disputées qu’à l’accoutumée et les pronostics seront difficiles à réaliser. Les 44 Clio Cup présentes en piste sur le toboggan ardennais devraient proposer un spectacle haut en couleur. Mais les deux disciplines auront l’une et l’autre leur classement respectif lors de chacune des courses.

Il est à noter qu’une seule séance de qualification se tiendra, le deuxième meilleur temps de chacun définissant la grille de départ de la deuxième course.

Un trio se détache avant cette troisième manche de la Coupe de France Renault Clio Cup. Leader du classement général et vainqueur à deux reprises, Xavier Fouineau devra composer avec la concurrence de Marc Guillot, lui aussi vainqueur à deux reprises mais auteur d’une contre-performance lors de la course 2 du Mans, et Nicolas Milan, monté à chaque course sur le podium mais pas encore sur la première marche.

Les frères Clairet seront également attendus ; débutants dans la discipline, ils montent petit à petit en puissance. Au Mans, Jimmy Clairet a terminé deux fois à la troisième place, alors que Teddy s’est classé à deux reprises dans le top 6. Avant Spa, ils complètent le quintet de tête de la Coupe de France.

Plusieurs concurrents se présentent en outsiders, comme Jérémy Curty ou Benoît Castagné, qui a profité du meeting sarthois pour retrouver un rang plus conforme à ses ambitions. Eric Trémoulet devrait également apparaître aux avantpostes. Vainqueur de la Coupe de France Renault Clio Cup en 2013, deuxième en 2014, il débute sa saison à SpaFrancorchamps. Ce circuit qui lui a bien réussi ces dernières saisons, en Coupe de France comme en Eurocup Clio.

Antoine Boulay, Mickaël Carrée, Jean-Philippe Ligier et Julien Neveu voudront confirmer leur bon début de saison, quand Olivier Jouffret voudra faire mieux sur cette manche ; quatrième de la Coupe de France l’an dernier, il a connu un début de saison difficile mais a retrouvé le top 5 lors de la course 2 du Mans.

Le jeune Jérémy Sarhy continuera de prendre ses marques dans la discipline, ainsi que Veenesh Shunker, deux pilotes qui viseront leur premier top 10 de la saison. Pascal Arellano, deuxième de la course 2 de Nogaro, voudra retrouver les sommets après un meeting sarthois décevant.

Chez les Gentlemen, Paul Paranthoen domine mais devra surveiller Emmanuel Raffin, Guy Frey et Denis Gibaud. Bruno Monsellato et Franck Traynard tenteront de combler leur retard après avoir fait l’impasse sur Le Mans.

Retour en haut