Renault Clio R3T s’est montrée comme l’une des voitures les plus rapides du dernier Rallye de Pologne. Mais la troisième manche inscrite à son calendrier n’a pas souri à l’équipage engagé par Renault Sport Technologies et ASM Motorsport, composé d’Andrea Crugnola et Michele Ferrara. Victimes d’un problème mécanique, ils ont toutefois pu rallier l’arrivée, marquer un point et rester en course pour le titre mondial en WRC 3.

La première moitié du programme 2015 s’achève pour la Renault Clio R3T semi-officielle engagée par Renault Sport Technologies et ASM Motorsport. Après les Rallyes du Portugal, d’Italie et de Pologne, tous disputés sur terre, Andrea Crugnola occupe la cinquième place du WRC 3 avec 27 points, à moins d’une victoire des deux leaders, Ole Christian Veiby et Quentin Gilbert (50 points). Avant la deuxième partie de saison, qui verra Clio R3T s’engager dans les trois épreuves asphalte que sont les Rallyes d’Allemagne, de France et d’Espagne, tout reste possible en vue de la conquête du titre mondial, qui pourra ensuite se jouer au Wales Rally GB.

En Pologne, Andrea Crugnola et Michele Ferrara ont pourtant bien commencé, en restant dans le top 5 pendant la majeure partie de la première étape. Mais leur progression a été stoppée par la casse d’un triangle de suspension. Ayant perdu toutes chances de bien figurer au classement, ils sont repartis le samedi pour profiter de cette séance d’essais grandeur nature. Sur les routes très rapides de Pologne, Clio R3T en a profité pour élever son niveau de performance et se classer à plusieurs reprises dans le top 3 des spéciales. Au final, le duo italien a terminé dixième et a inscrit un point.

« L’équipage a su progresser tout le week-end, augmentant le rythme au fur et à mesure des spéciales », explique Josep Ferrer-Trias, Coordinateur du Programme WRC 3 chez Renault Sport Technologies. « Il n’a rien à se reprocher au sujet de l’abandon et a su se remettre dans le bon sens en repartant en Rally 2. En termes de performance, nous y étions et ça augure une belle deuxième moitié de saison. Nous allons en outre retrouver l’asphalte, une surface sur laquelle nous avons beaucoup d’expérience. Nous arriverons confiants en Allemagne et espérons pouvoir y signer un bon résultat. »

Classement WRC 3 après le Rallye de Pologne
1. Ole Christian Veiby 50 points
= Quentin Gilbert 50
3. Simone Tempestini 43
4. Henri Haapamaki 30
5. Andrea Crugnola 27
6. Fabio Anfolfi 26
7. Teemu Suninen 25 …

Photo HD

Retour en haut