Après trois manches sur terre en début de saison, le programme de Renault Sport en Championnat du Monde des Rallyes WRC 3 met le cap sur l’asphalte. Première des trois épreuves concernées, le Rallye d’Allemagne (20-23 août) se présente sur la route de l’équipage Renault Sport à bord de Clio R3T, composé par Andrea Crugnola et Michele Ferrara. L’occasion de se relancer dans la course au titre mondial est belle.

L’ADAC Rallye Deutschland représente un moment tout particulier pour Renault Sport Technologies et Clio R3T. C’est en effet lors l’édition 2014 de cette épreuve qu’elle y avait fait ses débuts en compétition au niveau mondial. Depuis, Clio R3T s’est imposée comme la nouvelle référence de la catégorie deux roues motrices et, en début de saison, s’est lancée à la poursuite du titre WRC 3. Grâce notamment à une deuxième place en Sardaigne, Andrea Crugnola et Michele Ferrara peuvent s’enorgueillir de figurer dans le top 5 du Championnat. Et, sur l’asphalte allemand, l’équipage de la Clio R3T Renault Sport sait qu’il aura une belle carte à jouer, avant de se tourner vers deux autres rallyes, la France et l’Espagne, sur le même terrain.

« L’objectif premier est de marquer les esprits sur l’asphalte en cette deuxième moitié de saison, explique Sylvain Alanore, Team Manager Renault Sport Technologies. L’occasion est idéale de montrer que Clio R3T est la référence du moment sur ce revêtement, tout en marquant des points importants au championnat. »

Après trois épreuves sur terre en début de saison, Andrea Crugnola a pu prendre des repères sur asphalte lors d’une séance de développement de Clio R3T en marge du Rallye de Pologne. Tous les éléments sont ainsi réunis pour voir l’équipage Renault Sport aux avant-postes.

« Nous abordons cette épreuve avec sérénité et avons hâte de montrer notre niveau de performance, poursuit Sylvain Alanore. Cette course doit être le tournant de notre saison et c’est maintenant qu’il faut faire le plein de points. La performance est notre priorité mais le classement général du WRC 3 reste l’objectif final. »

L’ADAC Rallye Deutschland débutera jeudi 20 août par le shakedown, avant de poursuivre par trois jours intenses de compétition. Les concurrents devront trouver le bon compromis sur ces routes au revêtement changeant, de l’asphalte des vignes mosellanes jusqu’au béton du camp militaire de Baumholder. Au total, ce sont 21 spéciales qui sont programmées, pour 374,43 de secteurs chronométrés.

Retour en haut