Le coup d’envoi du Clio R3T European Trophy zone Iberia était donné le week-end dernier, avec le Rally Rías Baixas. C’est l’Espagnol Fran Cima, vainqueur en R3, qui l’a emporté. Dans le même temps se déroulait la troisième manche en zone Italie et Luca Rossetti s’est imposé lors du Rally Targa Florio tout en prenant la première place en R3. Une semaine plus tôt, Michaël Burri avait brillé en zone ALPS lors du Rallye du Chablais, tout en étant deuxième de la classe R3. Depuis son homologation, Clio R3T se pose en référence des deux roues motrices.

Si Miguel Antunes est attendu au départ de la deuxième manche de la zone Iberia, Fran Cima et João Correia étaient bien présents au départ du Rally Internacional Rías Baixas. Fran Cima a rapidement pris l’ascendant dans la catégorie, accentuant son avance au fur et à mesure des spéciales. À l’approche de l’arrivée, il passait en plus en tête de la classe R3. Au terme d’une épreuve maîtrisée, il s’imposait et s’adjugeait les 25 points de la victoire, plus les 5 du meilleur performeur, devant João Correia (18), deuxième en R3 lors de cette manche. Leur prochain rendez-vous est le Rallye Ourense (13-14 juin).

Ayant débuté plus tôt, la zone Italie abordait déjà sa troisième étape ce week-end. Lors du Rally Targa Florio, Luca Rossetti prenait un excellent départ, devant Giacomo Scattolon. Ce dernier devait malheureusement renoncer dans l’ES4. Ivan Ferrarotti héritait donc de la deuxième place quand Fabrizio Andolfi fermait la marche. L’ordre restait le même tout au long de l’épreuve, Luca Rossetti réussissant la prouesse de remonter au quatrième rang scratch, tout en l’emportant en R3 et en deux roues motrices, Ivan Ferrarotti et Fabrizio Andolfi complétant le podium R3. Au classement général, Rossetti passe en tête (90 points) devant Ferrarotti (83) et Andolfi (69).

Le week-end précédent, le Rallye du Chablais marquait la deuxième manche de la zone ALPS. Déjà vainqueur lors du Critérium Jurassien, Michaël Burri a réitéré sa performance. D’abord à la lutte avec Olivier Courtois, il a vu l’Alsacien renoncer dans l’ES2 après avoir tapé un rocher. Il s’est finalement classé premier devant Jean-Pierre Gatti et Toni Buemi, tout en terminant deuxième en R3. Il en a profité pour s’échapper au classement général avec 60 points, précédant Gatti (33), Courtois (24) et Buemi (15).

Depuis son introduction en 2014, Renault Clio R3T s’est imposée comme la référence de la catégorie deux roues motrices. La dernière née des ateliers Compétition Clients de Renault Sport Technologies a ainsi remporté la victoire de classe R3 à 24 reprises depuis son lancement officiel lors du Rallye Mont Blanc 2014. Clio R3T est apparue à la première place à l’occasion d’épreuves mythiques et relevées, comme les Rallyes du Var, du Valais, du Condroz, du Touquet, de Nouvelle-Calédonie, le Rally Sanremo ou encore le Rallye Lyon-Charbonnières. Les pilotes faisant confiance à Clio R3T sont de plus en plus nombreux, témoignant de sa performance et de sa fiabilité. Renault Sport Technologies se félicite de ce succès et remercie tous les équipages qui ont choisi Clio R3T.

Prochaines épreuves du Clio R3T European Trophy :
13-14 juin : Rallye Ourense (Iberia)
19-21 juin : Rallye National de Bretagne (France)
26-27 juin : Rallye d’Ypres (Belgique)
26-27 juin : Rallye Ronde del Ticino (ALPS)
26-27 juin : Rallye Vidrero-Central (Iberia)

Plus de renseignements sur le Clio R3T European Trophy sur Renautsport.com.

Retour en haut