Au lendemain de la finale de l’Eurocup Formula Renault 2.0, les équipes de la catégorie retrouvaient le Circuito de Jerez pour le rookie test. Vingt-huit pilotes étaient présents ce lundi pour former un plateau composé de visages connus et de jeunes espoirs conviés par Renault Sport Technologies. Le protégé de la Sahara Force India Academy, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann Racing) a signé le meilleur temps en 1’40’’642 pour devancer Max Defourny (Tech 1 Racing) et Harrison Scott (ART Junior Team). Chez les rookies invités, Simo Laaksonen (Koiranen GP) battait Sacha Fenestraz (Tech 1 Racing) et Ricky Collard (AVF).

Parmi les pilotes sélectionnés par Renault Sport Technologies, on retrouvait Oliver Söderström (Manor MP Motorsport), sacré en Formula Renault 1.6 Nordic, les têtes d’affiches de l’Autosport Academy et de la Formule 4 et Luca Corberi (BVM), issu du karting. Renault leur donnait ainsi l’occasion de démontrer leur talent à l’échelon supérieur.

Sous un léger crachin, Jehan Daruvala prenait les commandes avant d’être délogé par Max Defourny. Harrison Scott leur ravissait la tête en 1’54’’773 devant le Belge, Darius Oskoui (AVF) et les Fortec Motorsports de Lando Norris et Nikita Troitskiy. Les conditions s’amélioraient pour la deuxième session, durant laquelle la piste séchait. Alexey Korneev (JD Motorsport) en profitait pour se porter au sommet de la feuille des temps en 1’43’’402 pour précéder Lando Norris, Ricky Collard, Harrison Scott et Jehan Daruvala.

Marquée par une longue interruption provoquée par Ferdinand Habsburg (Tech 1 Racing), la troisième séance tournait à l’avantage de Jehan Daruvala en 1’40’’642. L’Indien se plaçait trois dixièmes de seconde devant Max Defourny, qui devançait Harrison Scott, Lando Norris et Darius Oskoui. La pluie faisait son retour lors de la dernière heure de roulage. S’il battait son meilleur temps tout en devançant Max Defourny et Jehan Daruvala, Harrison Scott restait derrière l’Indien et le Belge au classement de la journée.

Ils ont dit

Jehan Daruvala : « Travailler avec une autre équipe rend l’expérience totalement différente. J’ai dû m’habituer à la voiture durant la matinée. Elle était bonne avec les pneus neufs et je suis ravi d’être le plus rapide. C’est une journée solide, nous avons été régulièrement aux avant-postes. J’ai hâte d’être à mes prochains essais en Formula Renault 3.5 Series avec Comtec Racing. »

Simo Laaksonen : « C’était ma première journée en Formula Renault 2.0. Tout était nouveau, elle est beaucoup plus rapide qu’une F4 et il y a eu énormément d’apprentissage à faire. Je me suis constamment amélioré et j’ai une bonne marge de progression. Je me suis également rapidement adapté à la voiture, ce qui a rendu plus facile la gestion des différentes conditions météo. »

Sacha Fenestraz : « Le bilan de la journée est très positif. Nous avons pu apprendre beaucoup de choses, notamment avec les conditions météo puisque nous avons tout eu : sec, humide, gras… Cela a permis de s’entraîner sur différents set-ups que nous pourrions utiliser l’an prochain. Il faut d’abord finir le Championnat de France F4 où je vise une place dans les trois premiers avant de bien préparer 2016 pour de la Formula Renault 2.0. Les plus grosses adaptations entre les deux voitures sont la puissance à la réaccélération et l’appui en virages. Il ne faut pas avoir peur de rentrer plus vite et il faut s’y habituer ! »

Ricky Collard : « C’est une belle expérience de découvrir une voiture qui a de l’aéro. Elle est totalement différente de celle que l’on peut avoir en MSA Formula. La première séance sur piste humide rendait l’apprentissage un peu piégeux, mais j’ai réussi à remonter dans la hiérarchie pour atteindre la troisième place à mi-journée. L’équipe et l’ingénieur ont bien travaillé aujourd’hui. Je pense que la performance est déjà au rendez-vous, mais pour briller dans ce championnat très compétitif, il me faudra accumuler les tours pour prendre de l’expérience. »

Engagés

Séance 1

Séance 2

Séance 3

Séance 4

Combiné

Photo HD

Retour en haut