Vainqueur 2014 de l’Eurocup Formula Renault 2.0, Nyck de Vries (DAMS) s’est offert son premier succès en Formula Renault 3.5 Series pour la dernière épreuve de la saison. Sur le Circuito de Jerez, le membre du McLaren Young Driver Development Programme s’est montré opportuniste en ravissant la victoire à Oliver Rowland (Fortec Motorsports) et Matthieu Vaxiviere (Lotus), partis en première ligne. Grâce à sa victoire, le Néerlandais termine meilleur rookie de l’année et troisième du classement général. Sa performance permet également à son équipe DAMS de terminer à la deuxième place du classement chez les équipes.

Oliver Rowland se montrait le plus rapide de la dernière séance de qualifications de l’année en 1’45’’903 devant Matthieu Vaxiviere et les rookies Nyck de Vries et Egor Orudzhev (Arden Motorsport).

De Vries surprend Rowland et Vaxiviere

À l’extinction des feux, Oliver Rowland conservait la tête. Nyck de Vries et Egor Orudzhev débordaient Matthieu Vaxiviere tandis que Dean Stoneman (DAMS) et Alfonso Celis (AVF) renonçaient après un contact dans la ligne droite des stands. Sorti dans les graviers, Nikita Zlobin (Pons Racing) provoquait l’intervention de la voiture de sécurité. En parallèle, Oliver Rowland commettait une erreur à la Curva Ferrari, permettant à Nyck de Vries, Egor Orudzhev et Matthieu Vaxiviere de le dépasser.

De Vries en patron

Les positions restaient identiques à la relance. Durant la fenêtre des changements de pneus obligatoires, Matthieu Vaxiviere trouvait l’ouverture sur Egor Orudzhev, manœuvre qui faisait rétrograder le Russe dans la hiérarchie. La deuxième place revenait toutefois à Oliver Rowland, qui faisait l’undercut au Français en s’arrêtant un tour plus tôt. Le safety car revenait en piste au dix-septième tour après la sortie de piste de Roy Nissany (Tech 1 Racing), neuvième après être parti de la dernière position.

Si Nyck de Vries voyait son avance de dix secondes anéantie, le Néerlandais ne tremblait pas au restart. Le pilote DAMS s’imposait aisément devant Oliver Rowland, qui résistait à la pression de Matthieu Vaxiviere. Tio Ellinas (Strakka Racing) terminait au pied du podium. Son équipier Gustav Malja (Strakka Racing) le suivait après avoir dépassé Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin). Egor Orudzhev, Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports), Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin) et Nicholas Latifi (Arden Motorsport) complétaient le top 10.

Ils ont dit

Nyck de Vries : « Cette victoire est un véritablement soulagement. Nous en avions été vraiment proches en début d’année, mais je n’ai pas assez attaqué. Nous avons su être réguliers, mais il nous a manqué un peu de performance pour atteindre le sommet. Nous y sommes finalement parvenus ce week-end. Je m’étais mis un peu de pression pour la troisième place au général et le titre chez les rookies. Les choses ont tourné à notre avantage : Matthieu et Oliver ont fauté lors de cette course, moi non ! »

Oliver Rowland : « Je suis un peu déçu car j’ai probablement commis ma plus grosse erreur cette saison. J’en retirerai les leçons pour revenir plus fort. Néanmoins, je suis vraiment ravi pour Nyck, mais aussi pour Matthieu. Il a été très rapide toute l’année et nous avons dû travailler dur pour le devancer. Je tiens aussi à dire que j’ai passé cinq fantastiques années avec Renault. »

Matthieu Vaxiviere : « Aujourd’hui, je suis un peu déçu de mon départ. Nyck a fait un travail parfait lors de cette course, tout comme Oliver sur l’ensemble de la saison. Quand on regarde l’écart entre le champion et moi, je n’ai pas de regret car j’ai tout donné et attaqué autant que j’ai pu. Je remercie toute mon équipe pour son travail durant l’année. »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 314 points, 2. M. Vaxiviere – 234, 3. N. de Vries – 160, 4. T. Ellinas – 135, 5. E. Orudzhev – 133… *Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Course 2

Classement Pilotes

Classement Teams

Interview de Vries

Photo HD

Retour en haut