Alors que les concurrents du Renault Sport Trophy et de l’Eurocup Formula Renault 2.0 profitent déjà de la pause estivale, les équipes et les pilotes engagés en Formula Renault 3.5 Series prennent la route de l’Autriche. La catégorie reine des World Series by Renault évoluera sur le Red Bull Ring dans le cadre de son cinquième rendez-vous de la saison les 11 et 12 juillet prochains. Au programme, une lutte à trois pour les commandes de la discipline, et des outsiders loin d’avoir dit leur dernier mot.

Après une première visite en Autriche en 2013, les Formula Renault 3.5 retrouveront le rapide et vallonné Red Bull Ring, qui a réintégré le calendrier de la Formule 1 depuis.

Tous les prétendants à la victoire connaissent la piste, à commencer par l’homme en tête du classement général, Oliver Rowland (Fortec Motorsports). Fort de trois succès, cinq podiums et sept entrées dans les points en autant de départs, le membre de la Racing Steps Foundation s’y était imposé en Eurocup Formula Renault 2.0 il y a deux ans.

Deux adversaires pourront le détrôner avant la pause estivale. Matthieu Vaxiviere (Lotus), le Français du Lotus F1 Team Junior, pointe à seize unités du Britannique, mais ambitionnera de suivre les traces de Marco Sørensen qui avait signé un retentissant doublé pour la structure tchèque en 2013. Troisième, Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports) espèrera combler son retard en Autriche. Le Malaisien sera d’ailleurs l’un des deux seuls engagés à avoir déjà roulé au Red Bull Ring avec Formula Renault 3.5, tout comme Pietro Fantin (International Draco Racing), actuellement en dixième position.

Les autres concurrents refusent toutefois de s’avouer vaincus. Quatrième et rookie le mieux placé, le pilote du Red Bull Junior Team Dean Stoneman (DAMS) tentera avec son partenaire Nyck de Vries (DAMS), issu du McLaren Young Driver Development Programme, de reprendre la série ayant vu leur équipe monopoliser le trophée rookie jusqu’au Hungaroring. Celui qui a mis fin à cette hégémonie en devenant le premier débutant à s’imposer en 2015, Egor Orudzhev (Arden Motorsport), souhaitera répéter sa performance budapestoise sur le Red Bull Ring.

Face à eux, il faudra aussi compter sur Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin), qui voudra revenir sur le podium grâce à sa connaissance du tracé acquise en F3 et en Porsche Supercup, tout comme Roberto Merhi (Pons Racing). Auteur d’une entame d’année difficile, l’Espagnol a redressé la barre en Hongrie et visera encore plus haut en Styrie après y avoir signé son meilleur résultat en F1 il y a deux semaines avec Manor, battu ce dimanche à Silverstone.

Huitième du championnat, Tio Ellinas (Strakka Racing) donnera tout pour obtenir son premier podium, comme son équipier Gustav Malja (Strakka Racing) l’avait fait en Hongrie. Le Suédois désirera capitaliser sur ses progrès pour remonter au classement, tandis que Meindert van Buuren (Lotus) essaiera de retrouver sa position dans les dix premiers. Avec déjà trois septièmes places à son actif, Aurélien Panis (Tech 1 Racing) tentera de franchir un cap.

Pour leur part, Nicholas Latifi (Arden Motorsport), Alfonso Celis (AVF), Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin), Bruno Bonifacio (International Draco Racing) et Philopaz Armand (Pons Racing) feront tout pour marquer de nouveaux points après un score vierge à Budapest. Roy Nissany (Tech 1 Racing) et Beitske Visser (AVF) y ont ouvert leur compteur et espèrent pas en rester là.

Enfin, pour la première fois depuis la naissance des World Series by Renault, le leader de l’Eurocup Formula Renault 2.0 va se frotter aux habitués de la Formula Renault 3.5 Series. Egalement en tête de la Formula Renault 2.0 NEC, où il a remporté une course au Red Bull Ring le mois dernier, Louis Delétraz fera ses débuts avec l’équipe Comtec Racing.

La première séance d’essais collectifs aura lieu le vendredi à 17h10 avant la seconde le lendemain à 9h20. Le programme du samedi sera complété par les deux qualifications à 13h50 puis à 17h25. Dimanche, la course 1 débutera à 10h25 tandis que le départ de la deuxième manche sera donné à 18h20. Elles seront diffusées en direct sur Eurosport 2, Eurosport UK et Eurosport 2 France.

Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies : « La double épreuve du Red Bull Ring offre un cadre idéal pour conclure cette première partie de saison. Il s’agit d’un circuit technique, emprunté par l’élite il y a quelques semaines seulement, où les fautes sont sanctionnées et qui dispose d’une configuration obligeant les concurrents à un certain compromis entre les trois longues lignes droites et l’infield. Avec seulement huit impulsions du DRS, la gestion de cet outil sera très stratégique et nous avons déjà vu cette année de nombreuses courses se jouer dans les derniers tours ! Avec deux qualifications le samedi et deux manches le dimanche, les essais seront capitaux et la marge d’erreur très limitée. De quoi préparer nos concurrents à l’intense mois de septembre qui les attendra après leurs vacances ! »

Résultats 2013
Formula Renault 3.5 Series
Qualifs 1 : M. Sørensen (DEN) 1’15’’976.
Course 1 : 1. M. Sørensen (DEN) – 2. N. Melker (NED) – 3. K. Magnussen (DEN)
Qualifs 2 : M. Sørensen (DEN) 1’16’’233.
Course 2 : 1. M. Sørensen (DEN) – 2. N. Melker (NED) – 3. K. Magnussen (DEN)

Engagés

Programme

Retour en haut