Berlin accueillait le FIA Formula E Championship pour la huitième manche du calendrier, lançant le sprint final vers le titre. Devant un public venu en masse à l’ancien aéroport de Tempelhof, Lucas di Grassi (Audi Sport Abt) s’est imposé avant d’être exclu pour non-conformité technique. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing) héritait de la victoire devant Sébastien Buemi (e.dams-Renault) et Loïc Duval (Dragon Racing).

La deuxième étape européenne du FIA Formula E Championship avait lieu à Berlin. Fortement engagée dans le développement durable, la plus grande ville de l’Allemagne offrait avec l’Aéroport de Tempelhof un écrin unique à la catégorie novatrice pour livrer son spectacle.

Sur le tracé dessiné spécialement pour l’occasion, les quarante Spark-Renault SRT_01E à l’architecture supervisée par Renault Sport illustraient toutes leurs qualités dynamiques et leur formidable adaptation à tous les revêtements, tout en s’avérant sûres, fiables et surtout performantes.

Si Lucas di Grassi et Sébastien Buemi menaient les séances d’essais libres, Jarno Trulli (Trulli) leur ravissait la première place sur la grille. Dès le premier tour, Lucas di Grassi s’emparait des commandes de la course et créait rapidement l’écart.

Sébastien Buemi l’imitait au sixième passage, tout comme Nick Heidfeld (Venturi) et Jérôme d’Ambrosio une boucle plus tard. Lancé à la chasse du leader, Sébastien Buemi devait également faire face à la pression du Belge, qui avait entretemps dépassé l’Allemand.

Jérôme d’Ambrosio trouvait la faille lors des changements de voitures, mais Lucas di Grassi était déjà trop loin et s’imposait avec sept secondes d’avance sur l’ancien pilote de F1. Celui-ci héritait toutefois de la victoire lorsque le Brésilien était exclu après la course pour avoir utilisé un aileron avant non-conforme. D’abord confronté aux retours de Nick Heidfeld et Loïc Duval, Sébastien Buemi parvenait à résister et à distancer ses adversaires pour prendre la deuxième place devant le Français.

Nelson Piquet (NEXTEV TCR) prend les commandes du championnat avec deux points d’avance sur Sébastien Buemi tandis que l’écurie e.dams-Renault conforte sa position de leader chez les équipes.

En lever de rideau de l’ePrix, la course de Formula E School Series mettait les lycées berlinois à l’honneur tandis que la renommée Formula Student effectuait une démonstration. Tout au long de la journée, Renault créait l’événement, tant autour du showcar aux couleurs d’e.dams-Renault que des véhicules de la gamme ZE ou encore des animations dédiées au public.

Moscou accueillera la neuvième manche du FIA Formula E Championship le 6 juin prochain.

Olivier Gaudefroy, Directeur Général Renault Allemagne : « Cette manche représente un grand événement pour l’ensemble des acteurs impliqués, et tout particulièrement pour Renault, la Formula E et la ville de Berlin. Les spectateurs ont pris la mesure de l’importance des véhicules électriques dans la vie quotidienne, et leur place au sein de la société devrait s’accroître au fil des années. Le succès populaire et logistique de cette grande première sur le sol allemand va contribuer au développement du marché de l’électrique en Allemagne. Il était important que Renault y prenne part et démontre à quel point sa gamme est mature, et nous nous réjouissons tous du podium d’e.dams-Renault grâce à Sébastien Buemi. »

CLASSEMENT
1. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing) 33 tours
2. Sébastien Buemi (e.dams-Renault) +2’’433
3. Loïc Duval (Dragon Racing) +3’’508
4. Nelson Piquet (NEXTEV TCR) +3’’975
5. Nick Heidfeld (Venturi) +13’’046
6. Stéphane Sarrazin (Venturi) +13’’335
7. Jean-Eric Vergne (Andretti) +13’’678
8. Sam Bird (Virgin Racing) +14’’055
9. Vitantonio Liuzzi (Trulli) +15’’636
10. Nicolas Prost (e.dams-Renault) +16’’602
Meilleur tour : Nelson Piquet (NEXTEV TCR) 1’24’’435

CHAMPIONNATS
PILOTES
1. Nelson Piquet (NEXTEV TCR), 103 points
2. Sébastien Buemi (e.dams-Renault), 101
3. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt), 93
4. Nicolas Prost (e.dams-Renault), 78
5. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing), 77
6. Sam Bird (Virgin Racing), 68
7. Antonio Felix da Costa (Amlin Aguri), 45
8. Jean-Eric Vergne (Andretti), 40
9. Jaime Alguersuari (Virgin Racing), 30
10. Bruno Senna (Mahindra Racing) 28

TEAMS
1. e.dams-Renault, 179 points
2. Dragon Racing, 116
3. Audi Sport Abt, 115
4. NEXTEV TCR, 107
5. Virgin Racing, 98
6. Andretti, 88
7. Amlin Aguri, 48
8. Mahindra Racing, 46
9. Venturi, 34
10. Trulli, 17

Retour en haut