Kevin Magnussen a enregistré son second meilleur résultat de la saison en terminant dixième du Grand Prix Singapore Airlines de Singapour. Il s’agit également du second meilleur résultat de Renault Sport Formula One Team cette saison. Kevin a tiré parti d’un départ éclair pour disputer la majeure partie de la course dans le top 10. Jolyon Palmer a connu moins de réussite aujourd’hui, avec une crevaison lente vraisemblablement causée par des débris au départ de la course. Contraint de s’arrêter plus tôt que prévu, il a ensuite couru après le temps perdu pour terminer quinzième.

- Kevin a pris le départ de la quinzième position, chaussé d’un train de Pirelli ultra-tendres (violets) neufs. Il a ensuite passé deux trains neufs de super-tendres aux 17e et 38e tours.
- Dix-huitième sur la grille, Jolyon s’est élancé avec un train de super-tendres neufs. Suspectant une crevaison lente, il s’est arrêté au 11e tour pour chausser des super-tendres neufs. Il a marqué un second arrêt au 34e tour pour passer un train de gommes tendres neuves.

Kevin Magnussen, R.S.16-04 n°20 – Départ : 15e – Arrivée : 10e
« Je suis très heureux pour toute l’équipe et ce résultat doit être un coup de boost pour nous tous. La saison a été éprouvante jusqu’ici. Nous voulions marquer des points à chaque course, mais ça n’a pas été possible. Quoi qu’il en soit, nous continuons à nous battre et un résultat comme celui d’aujourd’hui montre pourquoi nous nous ne devons jamais baisser les bras. L’équipe a bien géré la stratégie, que ce soit au départ ou lorsqu’il a fallu gérer l’équilibre de la voiture. Effectuer une telle course sans la gagner révèle un sentiment étrange pour moi, car j’ai le sentiment d’avoir tout fait parfaitement. »

Jolyon Palmer, R.S.16-05 n°30 – Départ : 18e – Arrivée : 15e
« Cette course a été difficile et elle ne nous a pas réservé le moindre répit. J’ai perdu gros lors des différentes péripéties du début de course. C’est probablement en roulant sur des débris que j’ai eu une crevaison lente. J’ai marqué mon premier arrêt assez tôt et cela signifiait que je devais faire des plus longs relais par la suite, en devant ménager beaucoup plus mes pneumatiques. J’ai perdu du temps derrière les Manor, mais c’était impossible de les doubler sur ce circuit. Le point positif est d’avoir eu la confirmation que les points sont à notre portée quand tout se déroule bien. Ce sera mon objectif à Sepang. »

Frédéric Vasseur, Team Principal
« Kevin a effectué une course à la fois solide et mesurée. Une bonne stratégie et un travail exceptionnel lors des changements de pneus nous ont permis de marquer des points pour la deuxième fois de la saison. Jolyon a continué à attaquer en dépit d’une situation rendue frustrante par une crevaison lente en début de course. Nous pouvons voir à quel point tout le monde – que ce soit à Enstone ou à Viry, au circuit ou dans les ateliers – continue à pousser. Nous poursuivrons sur cette voie, quelle que soit la difficulté du défi à relever. »

Retour en haut