Les pilotes Renault Sport Formula One Team ont effectué leurs tous premiers tours du circuit urbain de Baku aujourd’hui. Kevin Magnussen et Jolyon Palmer ont disputé les deux séances d’essais libres du Grand Prix d’Europe de Formule 1. Lors de la seconde session, la température plus fraiche a permis d’améliorer les temps. Kevin s’est montré le plus rapide des deux pilotes avec un tour en 1’47’’329.

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste – Notes du programme technique
- Il fallait aujourd’hui effectuer le maximum de tours pour que les pilotes apprennent le tracé et que les ingénieurs étudient comment obtenir les meilleures performances sur ce nouveau circuit.
- Tous deux ont connu une journée sans problème.
- Les pneus mediums (blanc) et tendres (jaunes) Pirelli ont été utilisés lors de la première séance. Les composés mediums, tendres et supertendres (rouges) ont été chaussés en EL2.

Kevin Magnussen, R.S.16-04 n°20
Essais libres 1 : 19e – 1’50’’939 – 27 tours
Essais libres 2 : 17e – 1’47’’329 – 38 tours

Kevin : « C’est un circuit génial et tout un défi. La voiture n’était pas fantastique lors de la première séance, mais cela allait beaucoup mieux en EL2 grâce à nos progrès sur les réglages et à l’amélioration de la piste. Je suis assez content de l’équilibre de la monoplace. Nous avons un peu de travail à faire sur le blocage des freins, mais tout devrait aller mieux avec l’évolution de la surface. Il me tarde de revenir demain dès que nous aurons davantage travaillé sur la voiture. Je pense que nous nous préparons à un week-end intéressant. »

Jolyon Palmer, R.S.16-02 n°30
Essais libres 1 : 18e – 1’50’’910 – 25 tours
Essais libres 2 : 20e – 1’47’’794 – 35 tours

Jolyon : « Ça glissait pas mal en EL1 et je crois que la plupart des pilotes se sont au moins fait une frayeur dans la journée. Nous avons bien progressé dans notre compréhension du tracé et dans les améliorations apportées à la voiture. J’ai clairement apprécié le surplus d’adhérence acquis lors des relais en supertendres, mais nous voulons toujours obtenir un meilleur équilibre dans les virages rapides. Nous devrions y parvenir en touchant aux réglages d’ici les qualifications. »

Nick Chester, Directeur Technique : « Nous avons connu une journée productive pour apprendre cette nouvelle piste, aussi intéressante que difficile. Nos deux pilotes ont pu accumuler les tours et nous disposons de nombreuses données à analyser durant la nuit. Comme prévu, l’adhérence a énormément évolué au cours de la journée, et nous avons passé beaucoup de temps à étudier les performances des pneumatiques, un aspect toujours crucial en vue de la course. »

Retour en haut