Le Circuit de Spa-Francorchamps a accueilli les équipes pour la première journée d’essais du Grand Prix de Formule 1 de Belgique dans un climat inhabituellement chaud et ensoleillé. Les pilotes Renault Sport Formula One Team ont tous deux accompli vingt tours en matinée, effectuant ainsi des évaluations aérodynamiques et des comparaisons de pneumatiques. L’après-midi a permis d’accumuler un total de soixante-six boucles, Kevin Magnussen se classant finalement dix-neuvième, Jolyon vingtième.

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste - Notes du programme technique
- Pirelli a apporté un pneumatique un cran plus tendre que les années précédentes. Sont ainsi disponibles les supertendres, tendres et mediums, mais aussi un pneu prototype essayé durant l’après-midi.
- Ce matin, Jolyon a utilisé le prototype, les tendres et les mediums tandis que Kevin chaussait les tendres et les mediums. Tous deux roulaient en prototypes, tendres et supertendres l’après-midi
- Nous avons essayé ce matin un nouvel aileron avant avec Jolyon. Celui-ci s’est comporté comme prévu. Nous vérifierons attentivement les données ce soir, mais l’objectif est de l’utiliser demain.
- Kevin a passé une journée sans problème, mais Jolyon a connu deux soucis techniques. En matinée, un problème sur l’arbre de transmission l’a arrêté en piste avant qu’un problème de capteur de pression d’essence ne coupe le moteur par précaution l’après-midi. Jolyon a pu poursuivre son programme en EL2 en effectuant une procédure de départ sur son MGU-K. Les incidents ne sont pas liés.

Kevin Magnussen, R.S.16-01 n°20
Essais libres 1 :
20e – 1’53’’053 – 20 tours
Essais libres 2 : 19e – 1’50’’375 – 34 tours

Kevin : « Nous ne sommes pas là où nous voudrions être et la qualification s’annonce difficile demain. Le plus gros problème semble être la dégradation des pneus, mais je pense que tout le monde en souffrait. L’équilibre n’est pas aussi prévisible que je le souhaiterais et nous manquons pour l’heure d’adhérence sur l’arrière. Nous allons tout analyser. J’estime que nous pouvons progresser comme d’habitude, tout comme nous ferons de notre mieux. Nous avons les outils pour y parvenir et tout peut arriver en course. Il faut donc donner tout ce que l’on a. »

Jolyon Palmer, R.S.16-02 n°30
Essais libres 1 :
21e – 1’53’’089 – 20 tours
Essais libres 2 : 20e – 1’50’’562 – 32 tours

Jolyon : « Nous avons pu accomplir ce que nous voulions malgré quelques problèmes. J’ai manqué le dernier run, mais tout avait l’air relativement bien. Nous n’avons finalement pas perdu trop de temps cet après-midi. La voiture semble bonne et je pense que nous avons trouvé une base solide. Il s’agit surtout d’affiner l’ensemble pour demain tout en dénichant un peu de performance. Nous ne nous attendions pas à être super-rapides ce week-end, mais nous pouvons encore trouver la clé. Nous travaillerons dur ce soir pour revenir avec des améliorations demain. »

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste : « Nous avons effectué notre programme du jour en menant de nombreux essais aérodynamiques et pneumatiques pour préparer la journée de demain et la course de dimanche. Pirelli a apporté un composé plus tendre que d’habitude pour ce circuit avec les supertendres, les tendres et les mediums. Les supertendres seront le choix évident en qualifications, mais nous ne savons pas encore ce qu’il en sera après en raison des fortes températures de piste. Le week-end est étrange jusqu’ici. Les températures ambiantes sont inhabituellement très élevées pour cette saison à Spa et les prévisions indiquent que cela continuera. Nous examinerons donc tout ce que nous avons appris aujourd’hui pour le mettre en pratique demain et en course. »

Retour en haut