Le Grand Prix de Grande-Bretagne de Renault Sport Formula One Team s’est achevé dans la frustration d’un double abandon. Jolyon Palmer et Kevin Magnussen se sont définitivement arrêtés aux trente-huitième et cinquantième tours, tous deux sur suspicion de problème concernant la boîte de vitesses. Les conditions mixtes en piste ne leur ont offert que peu d’occasions de remonter depuis leurs dix-huitième et seizième rangs sur la grille, Jolyon et Kevin étant tous deux pris dans le trafic avant leurs retraits.

- La course débutait sous le régime de la voiture de sécurité à la suite de fortes averses sur la grille. Parti seizième en pneus pluie, Kevin passait les intermédiaires Pirelli au cinquième tour. Seizième dans le sillage de son équipier et de la Haas de Romain Grosjean, il rentrait une deuxième fois pour chausser des slicks mediums au dix-septième passage. Il effectuait un troisième arrêt au quarantième tour avant d’abandonner dix boucles plus tard en raison d’un problème suspecté sur la boîte de vitesses. Il occupait alors la seizième place.
- Également en pneus pluie, Jolyon démarrait de la dix-huitième position et en gagnait une à la relance. Le Britannique passait aux stands au sixième tour pour mettre les intermédiaires et réduire l’écart le séparant de Grosjean sur piste séchante. Son second arrêt pour des gommes mediums au seizième tour apportait toutefois son lot de frustration, Jolyon étant relâché avec seulement trois roues sur quatre. Le temps perdu et une pénalité le rétrogradaient à l’arrière du peloton. Sa journée décevante s’achevait avec un abandon au trente-huitième passage.

Kevin Magnussen - R.S.16-01 n°20 – Grille : 16e – Arrivée : abandon
« La piste était très glissante en première partie de course et l’équilibre était difficile à trouver en raison des endroits humides. Il faut toutefois attaquer d’entrée et tenter de rester en piste. Nous avons essayé de faire de notre mieux, mais nous n’étions malheureusement pas assez rapides aujourd’hui. Nous soupçonnions un problème avec la boîte de vitesses sur la fin et nous avons alors arrêté la voiture par précaution. Ce n’était tout simplement pas notre jour, mais nous étudierons tout attentivement pour revenir plus fort en Hongrie. »

Jolyon Palmer – R.S.16-02 n°30 – Grille : 18e – Arrivée : abandon
« Le résultat d’aujourd’hui n’est pas celui que je voulais pour ma course à domicile. Cela allait plutôt bien en pneus pluie au début avant un bon arrêt pour passer les intermédiaires. Cela s’annonçait bien : j’étais devant Kevin et je rattrapais Romain Grosjean. Quand je me suis arrêté pour mettre les slicks, j’ai eu le feu vert pour repartir, mais ce n’était pas fini à l’arrière droit alors que j’avais quitté mon emplacement. Dès lors, j’ai perdu environ une minute avant d’écoper d’une pénalité de dix secondes pour « unsafe release ». Ce qui s’est produit est dommage, mais cela peut arriver à tout le monde sur la pitlane. En raison d’une étrange sensation avec la boîte de vitesses, nous avons définitivement abandonné, plus par précaution qu’autre chose puisque nous pointions déjà à deux tours. Nous allons maintenant enquêter méticuleusement sur le problème. Je suis impatient d’être aux essais de cette semaine et de me concentrer sur le prochain week-end de course. »

Frédéric Vasseur, Directeur de la Compétition
« Ce n’est pas le meilleur Grand Prix de notre histoire. C’était une course difficile et nous allons rechercher ce qui a provoqué notre double abandon. Kevin et Jolyon pilotaient bien tous deux jusque-là, mais notre rythme aujourd’hui n’était pas assez solide. Nous effectuerons les essais de la semaine prochaine et nous les utiliserons pour nous assurer que nous retrouverons nos objectifs lors de la prochaine épreuve. »

Retour en haut