Fred Vasseur revient sur un week-end malaisien riche en événements tout en se penchant sur le Grand Prix du Japon.

Fred, comment décririez-vous le week-end en Malaisie ?
Nous sommes entrés dans les points deux courses de suite et ça fait du bien.

Kevin s’était bien qualifié, ce qui était bien sûr encourageant pour l’équipe. Nous avions le potentiel pour gagner des places avec lui dimanche, mais il n’a pas été verni. Nous avons néanmoins beaucoup appris en Malaisie. Quand on prend en compte la difficile entame de week-end, cela témoigne de sa capacité et de celle de l’écurie à mettre des EL1 et EL2 compliqués derrière eux pour se concentrer sur la tâche à accomplir.

Jolyon était très déçu après s’être qualifié dix-neuvième sur la grille. Il savait qu’il était possible de faire mieux samedi, surtout en voyant Kevin en Q2. Il a transformé sa déception en motivation pour la course. Il a bien performé tout en se montrant intelligent avec une stratégie très agressive. Il a bien géré les pneumatiques et il a su quand il était crucial d’attaquer. Il a effectué une belle prestation.

Le doublé de Red Bull Racing au Grand Prix de Malaisie était aussi une excellente nouvelle. C’est très encourageant et cela représente un gros coup de pouce pour l’avenir.

L’équipe est-elle sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs ?
Si nous revenons sur des épreuves telles que le Canada et Baku en juin dernier, je crois que nous avons fait un vrai pas en avant concernant l’exploitation de la voiture et la gestion des pneus. L’écurie progresse course après course et cela continuera de payer à l’avenir.

Pouvez-vous nous confier des informations sur le front des pilotes ?
Il est évident que nous évaluons tous les scénarios possibles et cela veut aussi dire que nous prenons en compte le travail effectué par nos pilotes. Bien sûr, nous avons besoin de faire les meilleurs choix pour l’équipe !

Nous nous rendons au Japon cette semaine, que pensez-vous de Suzuka ?
Suzuka est l’un des circuits mythiques du calendrier, une piste très appréciée des concurrents. Pour l’équipe, nous abordons chaque rendez-vous avec le même objectif : nous visons les points. Qu’importe le tracé, nous avons besoin de la même détermination. J’espère que l’écurie fera preuve d’une agressivité égale à celle du week-end dernier en Malaisie.

Revenons enfin sur l’incident ayant touché la voiture de Kevin vendredi. Êtes-vous satisfait de la manière dont l’équipe l’a géré ?
Il y a deux aspects. Nous devons d’abord poursuivre nos investigations sur la cause : pourquoi cela est-il arrivé et quelles sont les procédures à mettre en place pour que cela ne se reproduise plus.

Deuxièmement, j’ai parlé aux personnes impliquées. Voir la réaction des mécaniciens face à cette situation était incroyable. Cela démontre vraiment l’engagement, la détermination et le professionnalisme de l’équipe. C’est la meilleure garantie que nous ayons pour l’avenir.

Retour en haut