Renault e.dams a connu un ePrix de Long Beach Faraday Future FIA Formula E frustrant avec la 11ème place de Nico Prost et la 16ème de Sébastien Buemi. Les deux pilotes écopent d’une pénalité de drive-through, tandis que la course du Suisse est encore plus compromise par un accident qui a endommagé sa monoplace. Renault e.dams maintient toutefois une avance de six points en tête du classement des Teams.

Suite à la disqualification d’Antonio Felix da Costa, auteur de la pole position, les deux Renault Z.E. 15 de Sébastien et Nico s’élancent respectivement depuis les septième et huitième places de grille. Un bon départ les met idéalement sur orbite mais au neuvième passage, soit deux boucles après avoir signé le meilleur tour en course, Buemi heurte Robert Frijns à l’arrière. Un contact qui endommage les deux voitures.

Malgré la perte d’une moitié d’aileron avant, Sébastien poursuit son effort mais la direction de course lui présente bientôt le drapeau orange et noir indiquant que le dégât représente un danger. L’écurie fait alors rentrer Buemi aux stands pour un changement de voiture prématuré. Le Suisse doit également observer une pénalité de drive-through.

Contraint d’effectuer un second relais marathon de 26 tours, Sébastien gère parfaitement l’énergie de son groupe motopropulseur Renault et parvient même à signer un nouveau meilleur tour en course au 28ème passage en 57’’938. Il termine finalement seizième et abandonne les commandes du championnat Pilotes à son rival Lucas di Grassi pour seulement un point (101 contre 100).

De son côté, Nico livre une course solide et intelligente qui le voit occuper la quatrième place après la valse des changements de voiture obligatoires. C’est alors que le Français écope également d’un drive-through pour avoir effectué son arrêt aux stands un tout petit peu plus vite que le temps minimum imparti. Nico doit se contenter du 11ème rang sous le drapeau à damier.

Plus tôt dans la journée, Sébastien mène la cadence lors des premiers essais libres avant de décrocher le deuxième chrono de la seconde séance. Placé dans le groupe de qualifications No. 1, il passe de peu à côté de la Superpole avec le huitième meilleur temps. Nico, quant à lui, est neuvième en EL1 et septième en EL2. Lui aussi manque l’entrée dans le top cinq et se qualifie P9. Le déclassement de Da Costa permet à Sébastien et Nico de gagner une place chacun sur la grille.

Nico Prost, No. 8 : « Avant le drive-through, tout se passait vraiment bien pour moi car en quatrième position. Les perspectives pour le restant de la course étaient prometteuses et je pense que nous aurions pu jouer le podium. C’est donc frustrant de voir une si petite erreur engendrer une telle pénalité. Il nous faut maintenant tirer les enseignements de cette épreuve de Long Beach. Pour ma part, je veux tout mettre en œuvre pour revenir aux avant-postes lors de ma course à domicile à Paris. »

Sébastien Buemi, No. 9 : « Ce fut une journée vraiment compliquée, pour l’équipe comme pour moi. J’ai commis une erreur en rattrapant Robin Frijns. Je ne peux que m’excuser auprès de lui, son écurie, et bien sûr tous les membres de Renault e.dams. Après une épreuve aussi difficile, il faut vite tourner la page et tout faire pour rebondir dès notre manche à domicile à Paris. »

Vincent Gaillardot, Directeur du programme Formula E chez Renault Sport : « Ce week-end, nous étions moins performants que sur la première moitié de saison. Il va falloir clairement en analyser les raisons et comprendre si le problème vient de nous ou bien si ce sont nos adversaires qui ont beaucoup progressé. Qu’elle que soit la réponse, la suite est limpide : nous devons faire mieux à la prochaine course. »

Alain Prost, Directeur : « La journée a commencé sous les meilleurs auspices avec la voiture la plus rapide. Elle l’était toujours au terme de l’épreuve mais le résultat final ne reflète pas ce niveau de performance. Nous avons perdu du terrain en qualifications et peut-être est-ce pour cela que Sébastien a fait une faute durant la course, et que l’équipe a commis une erreur durant l’arrêt de Nico. Nous avons lâché trop de points ce week-end et il faudra clairement s’améliorer d’ici Paris. »

Jean-Paul Driot, Directeur : « Ce week-end, nous nous sommes mis trop de pression pour rendre la copie parfaite. Au final, nous repartons de Long Beach avec un résultat en deçà de nos espérances et de notre potentiel. Tout le monde dans l’équipe, y compris les pilotes, a travaillé d’arrache-pied. Au nom de l’écurie, je tiens d’ailleurs à m’excuser auprès de Nico pour le drive-through qui lui a coûté une chance de jouer le podium. Nous prendrons le temps nécessaire pour analyser objectivement notre performance et nous assurer que les pilotes et toute l’équipe abordent la course de Paris avec le plein de confiance. »

Prochaine étape pour Renault e.dams, Sébastien, et Nico : l’ePrix de Paris Visa FIA Formula E, septième manche du Championnat FIA de Formula E 2015/2016, qui se tiendra le samedi 23 avril.

Résultats :

  • 1 Lucas di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport)
  • 2 Stéphane Sarrazin (Venturi Formula E Team)
  • 3 Daniel Abt (ABT Schaeffler Audi Sport)
  • 4 Nick Heidfeld (Mahindra Racing Formula E Team)
  • 5 Bruno Senna (Mahindra Racing Formula E Team)
  • 11 Nico Prost (Renault e.dams)
  • 16 Sébastien Buemi (Renault e.dams)

Retour en haut