Le pilote Renault Sport Formula One Team Jolyon Palmer est entré en Q2 pour la quatrième fois de l’année en se qualifiant en seizième position du Grand Prix Emirates du Japon qui se disputera demain. Son tour en 1’32’’807 était deux dixièmes de seconde plus rapide que celui de Kevin Magnussen, dix-huitième sur la grille. Ce matin, les deux hommes intégraient le top dix des EL3 sur le circuit de Suzuka avant que l’adhérence ne s’échappe en qualifications l’après-midi.

Kevin Magnussen – R.S.16-04 n°20 – Q : 18e (1’33’’023) – EL3 : 9e (1’33’’639)
« Ce matin, nous avions un bon rythme en EL3 et nous avions l’air bien placés. J’avais donc beaucoup d’espoir en vue des qualifications, d’autant que la voiture et les conditions étaient similaires. Il semble toutefois que nous ayons perdu en rythme, ce qui était une surprise. Peut-être que les autres ont haussé le ton, alors je vais devoir étudier les données. Dans la position à laquelle nous partirons demain, un peu de pluie ne ferait pas de mal ! Qu’importe, nous attaquerons autant que d’habitude tout en sachant tous qu’il peut se passer beaucoup de choses en cinquante-trois tours. »

Jolyon Palmer – R.S.16-05 n°30 – Q : 16e (1’32’’807) – EL3 : 8e (1’33’’639)
« D’un côté, je suis assez content. Je pense que nous avons bien travaillé en atteignant Q2. Malheureusement, un drapeau jaune sur mon ultime effort de la séance me coûte probablement quelques dixièmes. Cela m’aurait placé douzième ou treizième et c’est un peu décevant. Le week-end dernier en Malaisie, nous sommes partis dix-neuvièmes avant de marquer un point. Il est certainement possible de récidiver demain. Nous semblons aussi compétitifs, la course sera longue et la stratégie des pneumatiques comptera… Il y a beaucoup de similitudes avec notre dernière sortie, donc continuons de pousser pour voir ce qu’il se passera. »

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste
La stratégie sera la clé…

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
Il convient de dire que nous ne nous qualifions pas aussi bien qu’espéré, tout comme il était très bien de voir Jolyon avancer en Q2 aujourd’hui. Ce week-end, la voiture fonctionne très bien ici et nous avons connu une matinée productive. Nous avons néanmoins eu du mal avec l’adhérence cet après-midi, même si les monoplaces restaient raisonnablement bien équilibrées. Les deux pilotes ont signalé un manque général de grip et c’est ce que nous étudierons cette nuit.

Quelles sont vos considérations pour la course demain ?
Partir seizième et dix-huitième sur la grille du circuit de Suzuka ne sera pas facile et nous travaillerons sur les stratégies avec les trois types de pneus disponibles pour demain. Nous nous attendons à des conditions météorologiques similaires à celles d’aujourd’hui, quoiqu’un peu plus fraîches peut-être et sans pluie.

Retour en haut