Grand Prix d'Australie

Localisez le circuit d’Albert Park :

Horaires et information circuits :

Retrouvez sur le site officiel www.formula1.com toutes les informations et les horaires du prochain Grand Prix

Résultats équipe par équipe
Infiniti Red Bull Racing

Au volant de sa monoplace Infini Red Bull Racing propulsée par Renault, Daniel Ricciardo, nouvelle recrue de l’écurie, termine deuxième au terme des 58 tours de course. S’élançant depuis la deuxième place de grille, le régional de l’étape a conservé sa position tout au long du Grand Prix, résistant à la pression du pilote McLaren Kevin Magnussen dans les derniers tours.

*Daniel Ricciardo a par la suite été exclu de la course pour avoir enfreint l’article 3.2 du règlement sportif FIA de Formule Un ainsi que l’article 5.1.4 du règlement technique FIA de Formule Un. Infiniti Red Bull Racing a immédiatement notifié la FIA de son intention de faire appel de la décision.

Scuderia Toro Rosso
L’association Scuderia Toro Rosso-Renault Sport F1 enregistre une double arrivée dans les points pour sa première course. Jouissant d’une fiabilité sans faille tout au long du week-end, l’écurie italienne décroche les 9ème et 10ème places grâce aux efforts du Français Jean-Eric Vergne et du Russe Daniil Kvyat, qui débutait en Formule Un. Vergne a perdu une place en faveur de Räikkönen en début de course avant de récupérer son bien après l’intervention de la Voiture de Sécurité. Le Français a ensuite été dépassé par Bottas, puis à nouveau par Räikkönen, mais est toujours resté au contact des monoplaces qui le précédaient. Le Russe Kvyat a lui perdu une position au profit de Bottas aux alentours de la mi-course, mais luttait avec Raïkkönen pour le gain de la 9ème place avant que le Finlandais ne dépasse Vergne au 47ème tour.

Caterham F1 Team
Kamui Kobayashi a abandonné au premier virage suite à un problème électrique au niveau des freins apparu lors du tour de formation. Pour ses débuts en Formule Un, Marcus Ericsson a réalisé une course superbe, évoluant en 12ème position au moment d’effectuer son arrêt aux stands. Le Suédois a malheureusement dû renoncer au 29ème tour lorsque la pression d’huile de son groupe motopropulseur s’est mise à chuter. Pour éviter d’endommager le moteur, décision a été prise d’arrêter Ericsson en piste.

Lotus F1 Team
Après un début de week-end compliqué pour l’écurie Lotus F1 Team, Pastor Maldonado a pris le départ en 22ème position et Romain Grosjean s’est élancé depuis la voie des stands. Les deux pilotes ont couvert la moitié de la course et étaient remontés dans les 12 premiers lorsqu’un problème de MGU-K les a tous les deux contraints à l’abandon.

Rémi Taffin, directeur des activités piste :
Notre sentiment aujourd’hui est forcément mitigé. Nous ne pouvons pas accepter nos monoplaces abandonner. Il est urgent d’améliorer la fiabilité dans son ensemble. Il était écrit que cette course allait être un véritable baptême du feu, mais nous sommes tout de même en deçà de nos attentes et devons corriger cela avant le prochain Grand Prix. Certaines pannes partagent des caractéristiques similaires – c’est le cas des problèmes de MGU-K chez Lotus – mais d’autres n’ont aucun lien entre elles. Cela confirme que nous devons progresser dans tous les domaines.

En revanche, nos autres monoplaces se sont montrées particulièrement performantes et nous sommes ravis de leurs résultats. Bien sûr, nous soutenons pleinement Red Bull, qui a décidé de faire appel de la décision des commissaires pour récupérer sa deuxième place.

Retour en haut

Retour en haut