Au cours d’un Grand Prix Gulf Air de Bahreïn difficile, Renault Sport Formula One Team a livré bataille pour mener Kevin Magnussen au onzième rang alors que Jolyon Palmer renonçait avant le départ.

Parti depuis la pitlane après une pénalité infligée lors des essais vendredi, Kevin remontait au sein du peloton pour finir aux portes des points. De son côté, Jolyon retrouvait le garage dès la fin du tour de formation. L’équipe soupçonne un problème hydraulique.

- Kevin débutait la course depuis la voie des stands avec des Pirelli tendres neufs, remplacés par des trains de pneus super tendres aux douzième, vingt-quatrième et trente-huitième tours.
- Jolyon avait entamé le tour de formation en dix-neuvième position avec des gommes super tendres neuves.

Kevin Magnussen – R.S.16-02 n°20 – Grille : voie des stands (19e en qualifications) – Arrivée : 11e
« En nous élançant de la pitlane, nous savions qu’une course stratégique nous attendait. J’ai néanmoins pu avoir de plaisantes batailles en piste et nous avons extrait le maximum de la voiture aujourd’hui. Nous étions si près de marquer des points. Penser à ce que nous aurions pu faire sans cette pénalité est frustrant. Dans tous les cas, l’équipe a fait du bon travail ce week-end. Nous travaillons tous très bien ensemble et la performance de la monoplace était encourageante. Les signes ne manquent pas pour indiquer que de bonnes choses sont à venir pour l’écurie, notamment avec le formidable soutien de Renault. Nous avons des raisons de sourire. Tant que nous travaillerons aussi dur, nous finirons par en récolter les fruits. »

Jolyon Palmer – R.S.16-01 #30 – Grille : 19e – Arrivée : non parti
« Après avoir complété mon premier Grand Prix, j’avais hâte de courir aujourd’hui. Je suis donc évidemment déçu de ne pas avoir pu aller plus loin que le tour de formation ! Après notre performance solide de Melbourne, je pense que nous avions une chance de remonter dans la hiérarchie. Jusqu’au dernier virage, tout se passait bien, mais j’ai dû me diriger vers les stands. Il semble que cela soit lié à l’hydraulique et nous allons étudier cela avec l’équipe pour comprendre ce qui est arrivé. Ce sont des choses qui arrivent dans le sport automobile, et je veux désormais me tourner le plus rapidement possible vers la Chine. »

Fred Vasseur, Directeur de la Compétition
« Ce fut un week-end difficile pour l’équipe à Bahreïn même si nous étions à nouveau près de marquer notre premier point aujourd’hui ! En partant depuis la voie des stands et en ralliant l’arrivée en onzième position, Kevin a fait un très bon travail. Nous étions proches des points et cela nous a mis l’eau à la bouche jusqu’au drapeau à damier. En parallèle, c’est vraiment dommage pour Jolyon. Il a dû revenir au garage au terme du tour de formation et n’a pas pu prendre le départ de la course. C’est particulièrement frustrant et nous enquêtons sur ce qui a mal tourné. »

Retour en haut