Après un roulage limité par la forte pluie de la troisième séance d’essais libres, Renault Sport Formula One Team a dû faire face aux qualifications émaillées d’incidents. Les deux pilotes ont été éliminés à l’issue de la Q1 du Grand Prix de Formule 1 Pirelli de Chine 2016. Kevin Magnussen a réalisé le 17e temps devant Jolyon Palmer, qui s’élancera pour les 56 tours de course en 19e position.

Kevin Magnussen – R.S.16-02 n°20 – Q : 17e (1:38.673) – FP3 : 7e (1:59.761)
« Jusqu’ici, ce week-end a été compliqué. Cet après-midi, c’est la première fois que j’ai pu boucler un tour complet sur le sec. Je pense que mon premier run a été correct et j’ai été en mesure d’améliorer lors de ma seconde tentative. Nous étions très proches de passer en Q2 aujourd’hui. C’est frustrant de réaliser que nous y serions parvenus dans des circonstances normales, mais c’est comme ça. Nous savons que les choses vont s’améliorer et que nous allons progresser étape par étape. J’espère faire une bonne course demain, avec un rythme qui me permettra de me bagarrer dans le peloton. Nous verrons, mais c’est ce que j’essaierai de faire. »

Jolyon Palmer – R.S.16-01 n°30 – Q : 19e (1:39.528) – FP3 : 6e (1:59.677)
« La voiture me paraissait bien lors de mon premier run, mais c’était encore un peu humide et je suis resté prudent. Ma seconde tentative a été rendue difficile par un gros manque de grip. Je n’avais pas rencontré ce genre de problème hier ou ce matin. Nous devons donc essayer de comprendre d’où vient le déficit de performance. Pour demain, nous devrions normalement avoir un meilleur rythme en course. Mais comme nous partons quasiment en queue de peloton, ce sera difficile. »

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste :
Nous espérons un meilleur rythme en course

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe aujourd’hui ?
C’était une séance frustrante pour nous. Le résultat brut n’est pas le reflet de là où nous ambitionnons d’être. Nous voulons être plus rapides et plus hauts sur la grille. Nous savons que des améliorations vont arriver, mais cela prend du temps et nous devons continuer à travailler dur.

Comment jugez-vous la prestation des pilotes ?
C’était particulièrement frustrant pour Kevin. Après son manque de roulage d’hier, la troisième séance d’essais libres était humide. Il n’a donc fait ses premiers tours sur le sec qu’au début des qualifications. Quant à Jolyon, il a réalisé un bon premier secteur et il se comportait bien jusqu’au milieu du second partiel. Il a ensuite senti que la balance de la voiture n’était plus là et il n’a pas pu réaliser un temps suffisamment bon pour aller en Q2.

Que pouvez-vous viser pour la course de demain ?
Nous avons été proches de marquer des points lors des deux premières courses, avec de bonnes stratégies et un meilleur comportement que ce que nous avions en qualifications. Notre but sera d’emmener nos voitures le plus haut possible et de rentrer dans le top 10.

Est-ce que la pluie tombée ce matin a rendu la préparation des qualifications plus difficile ?
Certainement pour Kevin, qui n’avait pas encore conduit sur piste sèche ce weekend. C’était un vrai désavantage pour lui. Jolyon avait un peu roulé sur le sec hier, mais il fallait aussi prévoir le cas où les qualifications auraient été pluvieuses.

Que dit la météo pour demain ?
Il fera plus chaud et sec qu’aujourd’hui.

Retour en haut