Kevin Magnussen s’est qualifié en quatorzième position du Grand Prix de Formule 1 du Mexique à l’issue d’une session manquée par Jolyon Palmer sur le Circuit des Frères Rodríguez. Kevin s’est hissé en Q2, où il signait un tour en 1’21’’131 chaussé de Pirelli supertendres. La découverte d’une fissure sur le châssis de la R.S.16 de Jolyon après les EL3 a entraîné son remplacement pour des raisons de sécurité. Jolyon n’a ainsi pu prendre part aux qualifications.

Kevin Magnussen – R.S.16-04 n°20 – Q : 14e (1’21’’131) – EL3 : 18e (1’21’’345)
« Je suis plutôt satisfait des qualifications. Les EL3 étaient délicats avec un comportement très étrange et des pneus qui ne fonctionnaient pas. Je pense que cela était dû aux températures fraîches. Cela semblait meilleur en qualifications et je ne crois pas que j’aurais pu faire beaucoup plus aujourd’hui. Même avec un tour parfait, je pense que la treizième place était probablement hors de portée. »

Jolyon Palmer – R.S.16-05 n°30 (fissuré, le R.S.16-02 sera utilisé en course) – Q : pas de temps – EL3 : 14e (1’20’’959)
« Malheureusement, j’ai dû manquer les qualifications. C’était vraiment frustrant comme nous semblions solides en EL3. J’étais à l’aise au volant. Je suis parti large et j’ai chevauché le bord du vibreur au dernier virage lors des EL3. J’ai senti un saut, un petit, donc j’étais surpris d’apprendre que le châssis était fissuré. Aujourd’hui, une place en Q2 était clairement possible. Nous devrons tout faire pour obtenir des points demain. »

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste
Nous devons examiner toutes les options…

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
D’un côté du garage, Kevin a fait de l’excellent travail pour entrer en Q2 et établir le quatorzième temps. De l’autre côté hélas, Jolyon n’a pu y prendre part puisque son équipe remplaçait le châssis. C’est évidemment frustrant comme il aurait également dû être en Q2 comme son rythme en EL3 le démontrait.

Pourquoi Jolyon a-t-il manqué les qualifications ?
Après les EL3, une fissure a été découverte sur son châssis. Cela est probablement arrivé en chevauchant un vibreur durant la séance. La fissure était sur le dessous du châssis, près des fixations du harnais. Nous avons donc dû le changer pour des raisons de sécurité et cela prend plus de temps qu’il n’y en avait entre les sessions.

Quelles sont vos considérations pour la course ?
Aujourd’hui, le climat était un peu plus chaud et il devrait l’être encore un peu plus demain. Cela permettra aux pneus de livrer toute leur performance. Les médiums ne montrent presque pas de dégradation, donc nous devons examiner les options offertes par les deux autres composés. Kevin est bien placé pour remonter. Jolyon partira du fond de grille et il nous faut étudier différentes permutations de stratégie. Compte tenu de sa position, nous avons la possibilité d’être agressifs si cela nous semble être la bonne voie.

Retour en haut