Renault Sport Formula One Team a entamé le Grand Prix de Formule 1 du Mexique sous l’impulsion de Kevin Magnussen, auteur du quatorzième temps du jour sur le Circuit des Frères Rodríguez. Jolyon Palmer a terminé la journée avec le seizième meilleur chrono, à trois dixièmes de seconde de son équipier.

Alan Permane, Directeur des Opérations Piste - Notes du programme technique
- Une journée raisonnablement linéaire des deux côtés du garage.
- Kevin a utilisé le HALO en début de séance matinale.
- Les deux pilotes ont chaussé les Pirelli médiums (blancs) dans la matinée.
- L’après-midi, Kevin a passé les gommes médiums et supertendres (rouges). Jolyon était en tendres (jaunes) et supertendres.

Kevin Magnussen, R.S.16-04 n°20
Essais libres 1 : 19e – 1’23’’556 – 32 tours
Essais libres 2 : 14e – 1’21’’442 – 39 tours

Kevin : « Nous avons bien progressé sur la voiture aujourd’hui. C’était ma première sur ce circuit et je suis heureux de voir que nous avons pu amener la monoplace là où nous le souhaitions tant les sensations étaient nettement meilleures durant la deuxième session. Ici, l’altitude vous coupe plus le souffle que le tracé qui demeure assez simple. Demain, je veux particulièrement plus d’adhérence. »

Jolyon Palmer, R.S.16-05 n°30
Essais libres 1 : 21e – 1’24’’097 – 35 tours
Essais libres 2 : 16e – 1’21’’785 – 44 tours

Jolyon : « C’était un vendredi raisonnable de notre part, mais nous devons encore travailler sur l’équilibre de la monoplace pour atteindre le niveau que je désire. La piste est assurément glissante. Nous avons constaté que l’adhérence augmentait au fil des séances du jour et nous pensons clairement que cela continue demain et dimanche. J’aurais aimé me sentir légèrement plus heureux en fin de journée, donc il nous reste du travail à faire. »

Nick Chester, Directeur Technique : « D’un point de vue technique, notre journée a été solide. Nous avons complété notre programme, nous avons utilisé le HALO pour la première fois, nous n’avons rencontré aucun problème sur les voitures et les deux pilotes semblaient assez contents. Du côté de Kevin, l’équilibre s’est amélioré en EL2 et il a pu effectuer des tours décents lors de cette séance. Jolyon n’est pas encore satisfait à 100 % de l’équilibre de sa monoplace. Il nous reste donc un peu de travail de son côté du garage. Désormais, notre objectif est de trouver comment exploiter au mieux les pneumatiques, y compris comment allonger la durée de vie des supertendres. Nous avons vu que la piste s’améliorait beaucoup au fil de la journée et nous nous attendons à ce que cela se poursuive demain et après. »

Retour en haut