Rémi Taffin : Il serait difficile de ne pas aimer Austin. Les installations sont impressionnantes, l’accueil est chaleureux et il s’agit d’un des plus beaux circuits de l’année. Certains virages sont incroyables et les enchaînements constituent autant de défis pour les pilotes, les ingénieurs et la technologie que nous utilisons. Les Power Units fonctionnent à moyen et haut régime sur l’ensemble du tour, avec des vitesses moyennes élevées et des portions très techniques.

Une nouvelle définition de notre Power Unit sera disponible à Austin. Le changement principal concerne le moteur à combustion interne, pour donner plus de puissance et d’efficacité. Nous savons que l’utilisation de ce nouveau Power Unit déboucherait sur l’application de pénalités sur la grille de départ. La décision d’utiliser ces évolutions sera donc prise après une pleine concertation avec les équipes. À ce stade de la saison, chaque point est évidemment crucial. Si les circonstances le permettent, nous exploiterons ces nouveautés en piste.

Quelle que soit la spécification retenue, nous sommes impatients d’être à Austin. Notre fiabilité a été bonne lors des trois dernières courses, tandis que la performance est plus en phase avec nos attentes. Nos deux équipes ont juste besoin d’un week-end sans encombre pour démontrer l’amélioration du potentiel de leurs ensembles.

Renault 2015 en bref

Le Circuit des Amériques a été dessiné par le célèbre architecte Hermann Tilke. Il rend hommage à des virages mythiques du championnat. Ainsi, la portion rapide du secteur 1 est la réplique de l’enchaînement Maggots / Becketts de Silverstone. Plus sinueux, le début du secteur 3 a été inspiré par le stadium d’Hockenheim. Les courbes 16 et 17 sont des répliques du célèbre virage 8 du circuit d’Istanbul, autre création de Tilke.

Le circuit est très exigeant pour les pneumatiques. Les motoristes travailleront avec les ingénieurs châssis pour réduire le patinage et l’usure des gommes. Avec vingt virages au total, il est primordial de définir une balance aussi douce que possible pour optimiser la durée de vie des pneus.

Contrairement à la ce qui se pratique d’habitude, la piste tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Les cous des pilotes seront donc soumis à rude épreuve, mais cela ne devrait pas provoquer de problème particulier pour les Power Units.

Retour en haut