Dans la foulée du meeting de l’Eurocup Formula Renault 2.0 au Circuit Paul Ricard, Renault Sport Racing a convié les principaux protagonistes de la catégorie à effectuer un stage de deux jours au cœur des installations britanniques de Renault Sport Formula One Team à Enstone. Cette opération se place dans la continuité des Paddock Days du Grand Prix de Formule 1 de Hongrie afin de doter les concurrents des meilleurs outils pour atteindre l’élite de leur sport.

Fidèle à son héritage dans la détection et la promotion des espoirs du sport automobile, Renault Sport Racing a renouvelé cette opportunité unique ouvrant durant deux jours les portes d’une équipe de F1 aux jeunes loups de l’Eurocup Formula Renault 2.0.

Au cœur d’Enstone

Max Defourny et Will Palmer (R-ace GP), Harrison Scott et Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés), Sacha Fenestraz et Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) étaient ainsi à Enstone pour une immersion dans les coulisses de la F1 afin de recevoir de nombreux conseils sur les aspects cruciaux de leur futur.

Durant deux jours, le groupe a été accueilli dans des conditions privilégiées par les équipes de Renault Sport Formula One Team. Après une présentation menée par Mia Sharizman, Responsable de la Renault Sport Academy et Dave Thompson, Head of sport science and strength and conditionning, les six pilotes ont pu entamer la visite des installations en effectuant un passage à l’atelier, à l’assemblage, au banc dynamique et au département composite.

Dans la peau de Magnussen et Palmer

N’oubliant aucun aspect essentiel à la réussite des athlètes professionnels, le stage a permis aux pilotes d’assister au débriefing du Grand Prix d’Italie dans la salle d’opération d’Enstone. Ils ont aussi pu échanger avec Yash Patare, stratégiste de course, Paul Seaby, team manager de l’équipe de course et Julien Simon-Chautemps, ingénieur de course, qui ont répondu ouvertement à toutes leurs questions.

En parallèle, ils ont pu suivre une séance de media training et deux sessions d’entraînement physique au Human Performance Center avec Oliver Rowland et Jack Aitken, deux des membres de la Renault Sport Academy.

Avant de partir, ils ont assisté à la séance de Oliver Rowland dans le simulateur de Renault Sport Formula One sous le regard de Ryan Kumbang.

Ils ont dit

Max Defourny : « J’aimerais tout d’abord remercier Renault et l’organisation de l’Eurocup Formula Renault 2.0. C’est l’un des seuls championnats qui puissent offrir une telle opportunité. Nous avons appris de nombreuses choses en découvrant l’organisation d’ une équipe de F1 et sur le travail réalisé en coulisses pour que tout fonctionne. J’espère que cette opération me sera bénéfique et qu’elle sera reconduite à l’avenir. »

Harrison Scott : « Ces deux jours au sein de l’usine d’Enstone ont été incroyables. J’y ai vu beaucoup de choses extrêmement intéressantes, à l’image de l’organisation, de la préparation des voitures ou de la fabrication de pièces telles que le châssis et l’aileron avant. C’est tout simplement incroyable de voir une grande équipe en plein travail. C’était également l’occasion de passer un test de fitness, de voir quel type d’entraînement est effectué au sein de la Renault Sport Academy. Je remercie Renault Sport Racing pour cette opportunité unique. »

Sacha Fenestraz : « C’est assez impressionnant de voir le nombre de personnes travaillant sur deux voitures seulement. Nous avons passé de bons moments entre pilotes lors de deux journées exceptionnelles au sein d’Enstone. Un grand merci à Renault pour leur invitation. »

Will Palmer : « Cela a été deux jours incroyables de découverte de la fabrication des monoplaces, du simulateur ou encore des entraînements entre autres. C’était une super expérience et je suis vraiment reconnaissant envers Renault pour cela. »

Gabriel Aubry : « Être à Enstone pour voir comment fonctionne une écurie de F1 est une expérience vraiment unique. Nous avons pu voir les personnes travailler pour faire rouler deux monoplaces. On ne s’en rend pas compte à la télévision ! Je remercie sincèrement Renault de m’avoir permis de voir cela. »

Henrique Chaves : « Découvrir les coulisses d’une équipe de F1 est une expérience extraordinaire. C’est vraiment fascinant de voir ce qu’ils font et le temps qu’ils consacrent à chaque détail. La découverte de la préparation physique des pilotes était aussi très intéressante. Je remercie Renault et l’organisation de l’Eurocup Formula Renault 2.0 d’avoir rendu cela possible. »

Fred Vasseur, Directeur Général Délégué Renault Sport Racing : « C’est toujours réjouissant de voir des jeunes pilotes découvrir le monde de la F1 avec des yeux émerveillés, tout en se montrant à l’écoute des conseils que nous leur prodiguons. Faire de leurs rêves de F1 une réalité est un axe cher à Renault Sport et chaque membre de l’écurie a pris grand soin à leur distiller des éléments clés pour leur futur. »

Jean-Pascal Dauce, Directeur des Programmes Compétition Clients Renault Sport Racing : « Depuis de nombreuses années, nous organisons ces stages au sein d’une équipe de F1. Ceux-ci se révèlent d’une importance cruciale dans la formation des jeunes pilotes qui découvrent ainsi l’envers du décor d’une élite qui peut leur sembler encore loin. Cette opération s’inscrit ainsi dans la continuité de l’objectif de la Formula Renault 2.0 : détecter, aider et promouvoir les meilleurs espoirs du sport automobile afin de les aider à devenir le package complet rêvé par toute écurie. »

Pour plus d’informations

Contact médias 

Renault Sport Racing, Programme Compétition Clients

Marie-Hélène de Rabaudy

Marie-Helene.DE-RABAUDY@fr.renaultsportracing.com

+33(0)622571901

Retour en haut