Fidèle à sa tradition de détection et de promotion des jeunes talents en sport automobile, Renault Sport Racing a convié les principaux protagonistes de l’Eurocup Formula Renault 2.0 à passer deux jours dans le paddock F1 du Grand Prix de Formule 1 de Hongrie. Cinq pilotes ont répondu à l’invitation pour découvrir l’envers du décor de l’élite de leur discipline, rencontrer les acteurs-clés de Renault Sport Formula One Team et de la Renault Sport Academy tout en étant en immersion dans les coulisses de la F1.

Portant fièrement son héritage dans le développement des plus grands espoirs, Renault Sport Racing a renouvelé son opération annuelle avec Renault Sport Formula One Team et la Renault Sport Academy permettant aux jeunes loups de l’Eurocup Formula Renault 2.0 de vivre un Grand Prix de l’intérieur. Max Defourny (R-ace GP), Harrison Scott (AVF by Adrián Vallés), Dorian Boccolacci (Tech 1 Racing), Sacha Fenestraz (Tech 1 Racing) et Will Palmer (R-ace GP) étaient ainsi présents à Budapest pour jouir de cette opportunité leur offrant les meilleurs outils pour accéder à leur rêve.

De la transmission…

Durant deux jours, le groupe a été accueilli dans des conditions privilégiées par le Renault Sport Formula One Team. Reçus au sein du motorhome, les cinq garçons ont pu échanger en tête-à-tête avec les pilotes titulaires Kevin Magnussen et Jolyon Palmer, ainsi que le troisième pilote, Esteban Ocon.

Ils rencontraient également Ricardo Panteado, Chef des Opérations Piste de Viry, Paul Seaby, responsable de l’équipe course, ainsi que Thomas Jorgenssen, le physiothérapeute de Kevin Magnussen. Après une visite approfondie et détaillée du garage ainsi que des différents endroits stratégiques de l’écurie, ils ont pu suivre la première séance d’essais libres.

… à la préparation du futur

Les cinq pilotes achevaient également leur jeudi dans le paddock GP2 et GP3, en compagnie de Mia Sharizman, Responsable de la Renault Sport Academy, pour y rencontrer les pilotes GP2 et GP3.

Vendredi, ils retrouvaient Fred Vasseur. S’appuyant sur son impressionnant pedigree acquis dans les formules de promotion, le Team Principal de Renault Sport Formula One Team a répondu ouvertement et sans réserve à toutes leurs questions tout en leur distillant de précieux conseils pour leurs carrières respectives.

Ils ont dit

Max Defourny : « J’aimerais tout d’abord remercier Renault Sport pour cette invitation. Pouvoir suivre la F1 en immersion durant deux jours est une opportunité fantastique. J’ai énormément appris dans tous les domaines tant c’était instructif. J’espère pouvoir renouveler cette expérience dès que possible ! »

Harrison Scott : « Ces deux jours au sein du paddock ont été géniaux. C’était très instructif d’être dans les coulisses pour observer ce que font les pilotes de F1 au quotidien, mais aussi pour échanger pour en apprendre davantage sur notre sport. Lors des essais libres, nous avions la radio et j’ai pris conscience de la somme d’informations à absorber. C’était incroyable de voir à quel point ils sont occupés en piste. Un grand merci à Renault Sport pour ces deux journées dont je retiendrai beaucoup. »

Dorian Boccolacci : « Pour de jeunes pilotes comme nous, c’est une véritable expérience à vivre et je remercie Renault Sport de cette opportunité. Cela nous montre ce qu’il faut accomplir dans l’espoir d’arriver en F1. Le professionnalisme est omniprésent et le pilotage n’est qu’une partie du travail aux côtés du marketing et des médias. Nous sommes encore jeunes, mais nous allons essayer de grandir pour atteindre un jour ce monde à part. Ce sera difficile, les places sont chères, mais cela donne envie de se donner pleinement pour y parvenir. »

Sacha Fenestraz : « Cette invitation était très importante puisqu’il s’agissait de ma première visite au sein d’un paddock F1. Je remercie beaucoup Renault Sport de m’avoir permis de le découvrir tout en nous ouvrant leurs portes pour être aux côtés des pilotes lors des EL1 ou découvrir le moteur de près. C’était extrêmement instructif et j’ai énormément appris des divers échanges menés lors de ces deux jours. Il me tarde désormais de revenir au plus vite ! »

Will Palmer : « J’ai vraiment apprécié ces deux journées en Hongrie. Même si ce n’était pas ma première fois dans le paddock F1, j’ai pu rencontrer des ingénieurs qui d’habitude sont pris par leurs emplois du temps et les courses. Je suis donc très reconnaissant envers Renault Sport de m’avoir offert une occasion de rencontrer ces personnes dans la structure afin de recevoir leurs conseils et d’échanger avec eux. »

Fred Vasseur, Team Manager Renault Sport Formula One Team : « Depuis des années, Renault travaille inlassablement sur la détection des jeunes pilotes. Dans ce sens, il est important de faire comprendre aux jeunes pilotes que le talent n’est qu’une donnée de l’équation et qu’il leur appartient de bâtir dès aujourd’hui un package complet. Le fait de faire venir certains parmi les plus prometteurs à voir les coulisses de la F1 leur permet ainsi de mieux cerner les attentes d’une équipe officielle, qu’il s’agisse du pilotage, de leur retour technique, de leur préparation physique, de leur aisance face aux médias et aux partenaires parmi tant d’autres. Ils peuvent ainsi prendre conscience des efforts à fournir pour avoir leur chance au plus haut niveau. »

Retour en haut