Déjà forte de plus de 45 ans de détection des espoirs du sport automobile, l’Eurocup Formula Renault 2.0 bénéficiera pleinement de la restructuration des activités autour de Renault Sport Racing en 2017. Affirmant son statut de référence au cœur du paysage mondial des formules de promotion, la catégorie offrira plus que jamais à ses concurrents les meilleurs outils et dotations pour progresser dans le sport sur le long terme.

Alors que la saison 2016 de l’Eurocup Formula Renault 2.0 bat son plein, Renault Sport Racing a travaillé étroitement avec les écuries actuellement engagées pour permettre l’émergence de mesures qui seront adoptées dès 2017.

Renforcement des liens avec Renault Sport Formula One Team

L’an prochain marquera une nouvelle étape. Deux pilotes du plateau, dont le vainqueur de la série, intégreront la Renault Sport Academy. Tous deux auront alors accès aux moyens offerts par Renault Sport Formula One Team pour se préparer à leur future carrière. Ils recevront également un soutien financier pour leur programme 2018.

Le rapprochement avec Renault Sport Formula One Team permettra également aux premiers inscrits pour la saison 2017 de bénéficier d’une session de simulateur à Enstone.

Les opérations spécifiques, telles que les F1 paddock Days, journées de découverte dans le cadre d’un Grand Prix, et le stage d’immersion à Enstone, seront reconduites.

Un calendrier étoffé

La prochaine saison d’Eurocup Formula Renault 2.0 devrait présenter dix rendez-vous, dont la manche de Monaco en support du Grand Prix de F1.

Les futurs prétendants auront la chance de s’affronter sur les plus prestigieux circuits européens, qui accueillent habituellement la Formule 1. Selon les épreuves, deux ou trois courses auront lieu à chaque meeting.

Stabilité technique et sportive

Côté technique, Renault Sport Racing misera sur la stabilité afin de permettre aux coûts d’être toujours plus compétitifs sur un marché plus concurrentiel que jamais. Enfin, si le calendrier s’étoffe, la continuité sportive sera également de mise avec un format des week-ends reconduisant le système actuel, offrant un temps de roulage conséquent (deux séances d’essais collectifs de 50 minutes, deux qualifications de 30 minutes et des courses de 25 minutes plus un tour).

Retour en haut