Leader de la Formula Renault 3.5 Series, Oliver Rowland (Fortec Motorsports) a réalisé la bonne opération du dimanche à Budapest. Auteur d’un départ parfait depuis la cinquième position, le protégé de la Racing Steps Foundation a pris la tête aux dépens du poleman Matthieu Vaxiviere (Lotus) avant de contrôler les velléités de son adversaire durant les vingt-sept tours de course. Se contentant de la deuxième place, le Français du Lotus F1 Junior Team possède désormais seize unités de retard sur le Britannique. Également présent sur la troisième ligne de la grille, le rookie Gustav Malja (Strakka Racing) s’est offert son premier podium dans la catégorie.

En matinée, Matthieu Vaxiviere signait le meilleur temps des qualifications devant le vainqueur de la course 1, Egor Orudzhev (Arden Motorsport). Derrière, on retrouvait Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports), Roberto Merhi (Pons Racing) et Oliver Rowland.

Départ canon de Rowland

À l’extinction des feux, Oliver Rowland bondissait du cinquième rang pour prendre les commandes de la course. Derrière lui, le classement était chamboulé avec Matthieu Vaxiviere désormais deuxième devant Gustav Malja (Strakka Racing) et Pietro Fantin (International Draco Racing), respectivement partis sixième et septième. Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin) complétait le quinté de tête suivi par Roberto Merhi. Présent en première ligne, Egor Orudzhev bouclait le premier tour en onzième position.

Mano à mano pour la victoire

Mettant Oliver Rowland sous pression, Matthieu Vaxiviere effectuait son changement de pneus obligatoire un tour avant le leader. La situation restait toutefois identique puisque l’équipe du Britannique faisait le pit-stop le plus rapide pour qu’il ressorte devant le Français. Gustav Malja conservait sa troisième place tandis que Jazeman Jaafar réalisait une bonne opération en gagnant quatre positions. En parallèle, Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin) était contraint à l’abandon après une sortie de piste.

Au terme du vingt-septième passage, Oliver Rowland s’imposait devant Matthieu Vaxiviere. Gustav Malja résistait à Jazeman Jaafar et Pietro Fantin. Le Brésilien écopait cependant d’une pénalité de dix secondes pour avoir mordu la ligne de sortie des stands. Il était ainsi relégué au huitième rang derrière Tom Dillmann, Tio Ellinas (Strakka Racing) et Roberto Merhi. Nyck de Vries (DAMS) et Meindert van Buuren (Lotus) complétaient les entrées dans les points.

Ils ont dit

Oliver Rowland : « Hier, j’avais manqué mon départ et aujourd’hui j’en prends un très bon. Je pense aussi que les pilotes devant moi ont un peu manqué leur envol. Nous attendions que Matthieu s’arrête pour réaliser le nôtre car il pouvait rester très proche de moi alors que j’ai attaqué à fond durant toute la course… sauf quand il relâchait la pression ! Il fallait surtout m’assurer d’être plus rapide que lui dans le dernier virage et j’ai économisé le DRS de façon à avoir encore cinq impulsions dans les cinq derniers tours. »

Matthieu Vaxiviere : « Je suis déçu de mon départ. Il était mauvais et dès lors, j’ai essayé durant toute la course de reprendre la tête. J’étais constamment à l’attaque, d’autant que je ne perdais pas beaucoup de grip et nous avions un bon rythme, souligné par un deuxième meilleur tour en course ce week-end. Nous avons également essayé de le passer aux stands, mais Fortec a fait du bon travail. »

Gustav Malja : « Je suis vraiment content de cette troisième position. Je ne m’y attendais pas en partant sixième, mais tout peut arriver en course. Je suis passé directement à la troisième place et j’avais un rythme raisonnablement bon pour la conserver jusqu’à l’arrivée. »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 123 points, 2. M. Vaxiviere – 107, 3. J. Jaafar – 87, 4. D. Stoneman – 68, 5. T. Dillmann – 55… *Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Résultat course 2

Interview Rowland

Photo HD

Retour en haut