Après l’ePrix de Punta del Este, les concurrents du FIA Formula E Championship continuent leur périple sur le continent américain en prenant la direction de l’Argentine ce samedi. Pour le quatrième rendez-vous de la première saison du championnat électrique, Buenos Aires offre son cadre aux Spark-Renault SRT_01E.

Depuis le premier ePrix de l’histoire en septembre dernier, les hommes de Renault Sport démontrent la qualité de leur savoir-faire en tant que partenaires techniques de la discipline dès ses origines. Leurs choix d’architecture et d’intégration se sont révélés judicieux, mais ils se remettent inlassablement en question pour parfaire la fiabilité et la sécurité des monoplaces, tout en veillant à une équité totale entre les compétiteurs.

Quatrième étape de la saison, Buenos Aires, la capitale argentine, est reconnue pour sa politique en faveur des mobilités durables. La ville d’Amérique Latine a ainsi été plusieurs fois récompensée pour ses actions visant à limiter les gaz à effet de serre et à améliorer les infrastructures urbaines. L’organisation de l’ePrix de Buenos Aires a également été grandement facilitée par les autorités locales.

Premier constructeur en Argentine à proposer des essais de véhicules électriques avec Kangoo ZE et Twizy ZE, Renault et sa filiale étudient de près l’intérêt envers les automobiles sans émission dans le pays. Les études réalisées ont mené à un accord avec Enel-Endesa, dont la filière Edesur sera le premier fournisseur de bornes de recharge une fois la commercialisation des véhicules électriques lancée.

Les 40 Spark-Renault SRT01_E inscrites au championnat s’affronteront durant 35 tours sur un tracé de 2,44 kilomètres dessiné par Santiago Garcia Remohi au cœur de Puerto Madero, l’un des quartiers les plus modernes de la capitale. Avec une combinaison de douze virages mêlant courbes rapides, chicanes et épingles, le circuit urbain situé à deux pas de la réserve écologique Costanera Sur proposera de nombreuses zones de dépassements aux concurrents qui devront veiller à la gestion de leur énergie.

Au sein du eVillage, le public pourra aller à la rencontre des modèles de la gamme Renault ZE, dont Twizy et Kangoo ZE, qui effectueront des démonstrations. Les spectateurs pourront aussi découvrir les animations liées au FanBoost ou encore assister pour la première fois à une course de Formula E School Series, où dix écoles locales s’affronteront au volant de voitures électriques montées par leurs soins en lever de rideau de l’ePrix.

« Après avoir maîtrisé à merveille les changements de revêtement et le sable à Punta del Este, les équipes devraient encore faire face au défi des températures élevées dans les rues de Buenos Aires », déclare Roberto Dlacic, ingénieur Renault Sport Technologies détaché sur le FIA Formula E Championship. « Nous évoluerons à nouveau près de la mer, mais les contraintes liées au sable devraient être moins importantes qu’en Uruguay. Le circuit proposé par les organisateurs devrait offrir beaucoup de plaisir aux pilotes avec sa variété de virages. La gestion de l’énergie et des interventions de la voiture de sécurité sera cruciale. Enfin, même si le renforcement des boites de vitesses apporté à Putrajaya continue d’apporter pleine satisfaction, nous poursuivons nos efforts de fiabilité et de sécurité envers l’ensemble des compétiteurs. »

Retour en haut