Ce samedi marque la fin de la tournée américaine du Championnat FIA de Formule E. Les pilotes et les équipes impliqués prennent la direction de la Californie afin de disputer la sixième manche du championnat électrique. L’ePrix de Long Beach marque ainsi la mi-saison d’une catégorie novatrice qui fera prochainement ses débuts en Europe.

Pleinement engagé dans ce défi dès sa genèse, le personnel Renault Sport démontre depuis plusieurs mois la qualité de son expertise et de son travail avec les plus grands noms de l’industrie à travers la fiabilité et la sécurité optimales des Spark-Renault SRT01_E.

Toujours en avance sur leur temps, les ingénieurs poursuivent leur œuvre afin d’offrir le meilleur produit à l’ensemble des compétiteurs tout en préparant le challenge excitant de l’ouverture à la concurrence qui aura lieu en saison 2.

Après une première sur le sol américain couronnée de réussite pour la Formule E à Miami, le championnat met le cap sur la Californie. Au cœur d’une région parmi les plus riches et les plus diverses au monde, l’État est de longue date sensible aux questions environnementales et aux initiatives en faveur du développement durable. Toutes deux pionnières dans les énergies alternatives, la Californie et la Formule E étaient vouées à associer leurs forces dans la promotion du véhicule électrique.

Le tracé de Long Beach accueillera les débats. Sur une version raccourcie (2,1 km) du circuit mythique qui hébergea jadis la F1 et la crème de la monoplace nord-américaine, les pilotes s’affronteront durant 39 tours avant de franchir la ligne d’arrivée le long de la Marina et du Rainbow Lagoon Park. Avec sept virages combinant angles droits, chicane, courbe rapide et une épingle, ce circuit exigera une gestion minutieuse du Fanboost et des batteries. Les changements de revêtements et la piste bosselée ajouteront au défi.

L’action sera aussi présente au cœur du eVillage grâce à de nombreuses animations : concerts, séance d’autographes, jeux et spectaculaires acrobaties des eBikes raviront tous les âges aux côtés du ePrix et de la Formula E School Series. L’entrée sera d’ailleurs gratuite pour les spectateurs.

« C’est un véritable plaisir de se rendre sur un circuit iconique tel que Long Beach », déclare Roberto Dlacic, ingénieur Renault Sport Technologies détaché sur le FIA Formula E Championship. « Sur ce tracé, les pilotes devraient prendre beaucoup de plaisir et les spectateurs aussi. La piste est large et rapide, ce qui promet souvent des courses intéressantes et passionnantes. Long Beach ne figure pas parmi les circuits les plus énergivores, les concurrents pourront ainsi attaquer et offrir des stratégies décalées différentes. L’ePrix s’annonce déjà comme un grand classique du championnat qui ne cesse de proposer de belles courses, vivantes et énergiques, depuis ses débuts ! »

Retour en haut