La Principauté de Monaco accueillera du 22 au 24 mai le deuxième rendez-vous de la saison 2015 de la Formula Renault 3.5 Series. Sur le tracé le plus mythique du sport automobile, les prétendants évolueront sous le regard des décideurs de la F1 lors d’une course unique, en lever de rideau du Grand Prix de Monaco.

Après l’ouverture à Motorland Aragón, la Formula Renault 3.5 Series arrive à Monaco avec Oliver Rowland (Fortec Motorsports) en leader du classement général. Cinquième l’an dernier sur le Rocher, le protégé de la Racing Steps Foundation aura non seulement l’occasion d’accentuer son avance au championnat, mais aussi celle de briller devant la Formule 1.

Face à lui, une vingtaine de concurrents espèrent l’en empêcher, dont Matthieu Vaxiviere (Lotus), qui s’est aussi imposé en Espagne. Contraint à l’abandon en raison d’une blessure lors de l’édition 2014, le membre du Lotus F1 Team Junior aura à cœur de montrer qu’il est revenu plus fort que jamais depuis. Pour se préparer, le Français s’est offert un podium à Pau en Formula Renault 2.0 ALPS le week-end dernier.

Troisième et meilleur rookie à Monte-Carlo en 2013, et de nouveau troisième en 2014, Jazeman Jaafar souhaitera marquer les esprits et refaire son retard sur son partenaire chez Fortec Motorsports, Oliver Rowland.

Victorieuse l’an passé avec Norman Nato, l’équipe DAMS comptera sur Nyck de Vries et Dean Stoneman. Pour sa première sur un circuit urbain, le vainqueur 2014 de l’Eurocup Formula Renault 2.0 et protégé du McLaren Young Driver Development Programme avait tout raflé l’an dernier à Pau dans le cadre du championnat ALPS. Membre du Red Bull Junior Team, le Britannique aura pour sa part la délicate tâche de découvrir Monaco, cinq ans après son succès sur le tracé non permanent de Marrakech en F2.

Présents dans les points à deux reprises à Motorland Aragón, Meindert van Buuren (Lotus) et Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin) voudront confirmer leur bon début de saison. Le Néerlandais était entré dans le top dix lors de l’édition précédente, tandis que le Français pourra s’appuyer sur ses expériences monégasques, tout comme Tio Ellinas (Strakka Racing), Beitske Visser (AVF) et Pietro Fantin (International Draco Racing).

Nicholas Latifi (Arden Motorsport), Alfonso Celis (AVF), Bruno Bonifacio (International Draco Racing), Aurélien Panis (Tech 1 Racing), Philopaz Armand (Pons Racing), Roy Nissany (Tech 1 Racing) et Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin) ont l’expérience de tracés urbains, mais ils défieront tous pour la première fois la légende monégasque. Il en sera de même pour Egor Orudzhev (Arden Motorsport), deuxième du Formula Renault 2.0 Pau Trophy en 2013, et Gustav Malja (Strakka Racing), qui a découvert les circuits en ville le week-end dernier à Pau.

Pour remplacer Roberto Merhi, qui se concentrera sur la Formule 1 ce week-end, l’équipe Pons Racing misera sur Alex Fontana. Le pilote Suisso-Grec effectuera ses débuts dans la catégorie, sept mois après avoir découvert la Formula Renault 3.5 à Jerez. Il avait alors obtenu le deuxième meilleur temps de la journée.

Le planning et la programmation seront à la hauteur de cet événement exceptionnel. Les acteurs de la Formula Renault 3.5 Series disposeront d’une séance d’essais de 45 minutes le vendredi matin avant d’être divisés en deux groupes de qualifications pour 25 minutes le samedi. Retransmise en direct sur Eurosport Player et Canal + Sport, la course sera organisée en lever de rideau du Grand Prix de Monaco de F1, dès 11h10. Celle-ci sera diffusée en différé sur Eurosport International et Eurosport France.

« Organiser notre rendez-vous monégasque en lever de rideau du Grand Prix de Formule 1 provoque toujours une excitation particulière et récompense l’investissement de longue date de Renault dans le sport automobile et les formules de promotion », a déclaré Régis Fricotté, Directeur de la Communication de Renault Sport Technologies. « Outre le privilège unique de voir les Formula Renault 3.5 à toute allure entre les rails, le challenge est d’autant plus intense que nos concurrents bataillent devant la plus prestigieuse des disciplines du sport automobile et ils tentent de se démarquer encore plus qu’à l’accoutumée ! Ceux qui réussissent à Monaco sont sous le feu des projecteurs, et ont permis à des Daniel Ricciardo, Charles Pic, Nico Müller, Pastor Maldonado, Sam Bird de devenir pilotes professionnels. Grâce à notre accord avec l’Automobile Club de Monaco, nous ferons également une démonstration le vendredi à mi-journée avec les Formula Renault 3.5, Formula Renault 2.0, Renault Sport R.S. 01 et des Clio R.S. 220 EDC Trophy. »

Résultats 2014
Qualifications : N. Nato (FRA) 1’23’’209
Course : 1. N. Nato (FRA) – 2. M. Sørensen (DEN) – 3 J. Jaafar (MAS)

Programme

Retour en haut