L’ultime journée des essais hivernaux de l’Eurocup Formula Renault 2.0 est revenue à Lando Norris (Josef Kaufmann Racing). Le rookie a dominé les deux séances du jour pour fixer la référence en 2’02’’249 sur le Circuit Paul Ricard. Le Britannique a devancé un autre débutant, Sacha Fenestraz (Tech 1 Racing), et Max Defourny (ART Junior Team). Henrique Chaves (AVF) et Hugo De Sadeleer (Tech 1 Racing) complétaient le quinté de tête. Les concurrents vont désormais poursuivre leurs préparations dans un cadre privé. Les équipes présélectionnées seront dévoilées le 15 décembre prochain.

Pour le dernier jour des essais organisés sur le Circuit Paul Ricard, le peloton accueillait un nouveau venu en la personne de Xavier Lloveras (AVF). Dans des conditions ensoleillées, Lando Norris signait le meilleur temps de la matinée dans la deuxième heure. Son tour en 2’02’’368 lui permettait de précéder Max Defourny, Sacha Fenestraz, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann Racing) et Julien Falchero (ART Junior Team). L’après-midi, Lando Norris gardait les commandes en étant le seul à améliorer sa référence matinale. Derrière lui, Sacha Fenestraz prenait cette fois l’avantage sur Max Defourny. Henrique Chaves et Hugo De Sadeleer complétaient le top cinq.

HENRIQUE CHAVES SE PLACE EN OUTSIDER

« La saison dernière, je débutais en NEC avec quelques apparitions en Eurocup en tant que wild-card. Comme je n’avais pas effectué de préparation, c’était un peu mon année zéro en monoplaces ! Cet hiver, je peux me préparer et me concentrer sur chaque secteur pour améliorer mes freinages, mes trajectoires et mes sorties de courbe. J’ai énormément progressé en pneus neufs, notamment avec mon deuxième set de gommes avec lequel j’ai réussi ce beau temps. Nous avons pu essayer de nombreuses choses et j’ai hâte d’être sur les podiums – voire mieux – en 2016 ! »

DE SADELEER RÉGULIER AUX AVANT-POSTES

« J’en suis à mon dixième jour de roulage cet hiver, loin des deux petites journées effectuées l’an dernier ! Cela avait été un problème. J’avais le rythme en course, mais j’étais dans le dur en qualifications. Nous mettons donc l’accent sur ce point en passant trois trains de pneus par jour, en privilégiant la qualité à la quantité. En parallèle, je travaille pour avoir un mental d’acier, car je n’avais jamais fait de course automobile à un tel niveau avant la Formula Renault 2.0. L’an prochain, le top dix est l’objectif minimum. Outre son aspect familial, l’équipe a la vitesse pour être dans le quinté de tête, l’entente avec Sacha et Gabriel est excellente et j’ai déjà hâte d’être aux premiers essais officiels de 2016 ! »

LARS KAUFMANN (JOSEF KAUFMANN RACING) : « LES JEUNES PILOTES Y APPRENNENT BEAUCOUP »

« La Formula Renault 2.0 se révèle être un excellent échelon dans la carrière de tout jeune pilote. Ils y apprennent énormément, à l’image de l’exploitation du pic de performances des excellents pneus Michelin. Le format est également parfait puisqu’avec de nombreuses courses et deux séances de qualifications par meeting, ils peuvent apprendre et mesurer leurs progrès. Techniquement, la voiture est sophistiquée et ils peuvent découvrir toute la subtilité des réglages. Dans le paysage actuel, Formula Renault 2.0 est toujours pertinente et extrêmement importante. On le voit avec des champions tels Robin Frijns et Stoffel Vandoorne, qui ont gagné le titre avec nous, mais aussi avec Lando Norris aujourd’hui, sacré en F4 britannique. Il se débrouille très bien et ces essais montrent que c’est clairement le bon choix pour les jeunes pilotes dans leur préparation pour le haut niveau et les catégories supérieures. Les équipes familiales comme la nôtre y ont aussi leur place et peuvent démontrer toutes leurs qualités dans un cadre professionnel comme nous l’avons fait ces cinq dernières années ! »

Engagés

Jour 2 - Matin

Jour 2 - Après-midi

Retour en haut