Année après année, le rendez-vous des World Series by Renault à Budapest est l’un des temps forts du calendrier. Pour cette neuvième édition du meeting 100% Renault au Hungaroring, 95 000 spectateurs ont répondu à l’invitation de la marque au Losange pour vivre un week-end unique dans le monde du sport automobile. Sous des températures records, Egor Orudzhev et Oliver Rowland se sont imposés en Formula Renault 3.5 Series, tout comme Jack Aitken et Louis Delétraz en Eurocup Formula Renault 2.0 ainsi que Wolfgang Reip, David Cebrian, Richard Gonda et Steijn Schothorst au sein du Renault Sport Trophy. Dans le paddock, le Village Renault a attiré les foules avec l’exposition de Renault Kadjar, ses nombreuses animations sociales ou l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show rythmé par les donuts d’Antonio Félix da Costa !

Miklos Marothy, Directeur Général de Renault Hongrie : « Une année de plus, et nous étions près de 100 000 personnes ! Les Hongrois adorent le concept mêlant courses, spectacles familiaux et animations variées ! À chaque édition, nous avons un événement produit, le Renault Kadjar cette fois. Nous profitons de cette opportunité pour exposer les dernières créations de Renault et Dacia aux côtés d’activités où les gens peuvent découvrir le sport en changeant les pneus de voitures de course, voir une Formule 1 de près ou encore s’essayer aux simulateurs pour ressentir les frissons du pilotage. Les World Series by Renault ont également un rôle social. Nous avons fait venir les pompiers pour montrer leur savoir-faire en cas de catastrophe, nous avons un stand de don de sang ou encore une activité très appréciée, centrée sur les chiens d’aveugles. Les familles et les passionnés sont aussi invités à visiter le Club Renault et ses véhicules de collection. Outre une démocratisation de l’automobile pour les non-initiés, le meeting est également un outil de fidélisation pour nos clients, qui sont nos invités tout le week-end. »

Formula Renault 3.5 Series : Première pour Orudzhev, Rowland s’échappe
Si Matthieu Vaxiviere (Lotus) dominait les essais collectifs et Oliver Rowland (Fortec Motorsports) s’offrait la pole, c’était Egor Orudzhev (Arden Motorsport) qui s’imposait lors de la première manche. Premier rookie à remporter une course cette saison, le Russe du SMP Racing avait pris un excellent départ avant de résister aux attaques d’Oliver Rowland, dépassé dans le dernier virage par Roberto Merhi (Pons Racing). Dimanche, scénario inverse pour le Britannique qui s’emparait de la tête depuis la cinquième place sur la grille. Le protégé de la Racing Steps Foundation faisait ensuite face – avec succès – à la pression du poleman, Matthieu Vaxiviere. Gustav Malja (Strakka Racing) montait pour la première fois sur le podium.

Course 1 : 1- E. Orudzhev, RUS (Arden Motorsport), 2- R. Merhi, ESP (Pons Racing), 3- O. Rowland, GBR (Fortec Motorsports)…
Course 2 : 1- O. Rowland, GBR (Fortec Motorsports), 2- M. Vaxiviere, FRA (Lotus), 3- G. Malja, SWE (Strakka Racing)…
Classement général : 1- O. Rowland 123 pts, 2- M. Vaxiviere 107 pts, 3- J. Jaafar 87 pts…

Eurocup Formula Renault 2.0 : Louis Delétraz s’envole en tête
Leader du classement général, Louis Delétraz (Josef Kaufmann Racing) signait la première pole du week-end et dominait la course 1. Hélas, son départ volé lui faisait écoper d’une pénalité de dix secondes le reléguant au troisième rang, derrière Jack Aitken (Koiranen GP) et Ben Barnicoat (Fortec Motorsports). Le lendemain, le fils de Jean-Denis Delétraz prenait sa revanche en décrochant une nouvelle pole position et en s’imposant pour la troisième fois de la saison. Son compatriote Kevin Jörg assurait le doublé à l’équipe Josef Kaufmann Racing tandis que Jake Hughes (Koiranen GP) complétait le podium.

Course 1 : 1- J. Aitken, GBR (Koiranen GP), 2- B. Barnicoat, GBR (Fortec Motorsports), 3- L. Delétraz, SUI (Josef Kaufmann Racing)…
Course 2 : 1- L. Delétraz, SUI (Josef Kaufmann Racing), 2- K. Jörg, SUI (Josef Kaufmann Racing), 3- J. Hughes, GBR (Koiranen GP)…
Classement général : 1- L. Delétraz 110 pts, 2- J. Hughes 76 pts, 3- A. Hubert 72 pts…

Renault Sport Trophy : Schothorst et Gonda se distinguent
L’homme le plus rapide des essais collectifs, Steijn Schothorst (Equipe Verschuur #10) confirmait en s’adjugeant la pole. Leader au classement intermédiaire, l’équipage qu’il forme avec son père devait toutefois s’incliner au profit de Wolfgang Reip et David Cebrian (Monlau Competicion #14) devant David Fumanelli et Dario Capitanio (Oregon Team #8) et Richard Gonda - Andrea Pizzitola (ART Junior Team #2). Dimanche, le meeting hongrois des World Series by Renault se concluaient sur les succès de Richard Gonda et Steijn Schothorst. Dans la matinée, Richard Gonda dominait la course Sprint Prestige face à Dario Capitanio et Diederik Sijthoff (V8 Racing). En Sprint Elite, Steijn Schothorst continuait son carton plein en portant son total à soixante-quinze points marqués sur soixante-quinze possibles grâce à sa victoire sur Roy Geerts (V8 Racing) et Vittorio Ghirelli (Zele Racing).

Course Endurance : 1- Reip-Cebrian, BEL-ESP (Monlau Competicion), 2- Fumanelli-Capitanio, ITA (Oregon Team), 3- Pizzitola-Gonda, FRA-SVK (ART Junior Team)…
Course Sprint Prestige : 1- R. Gonda, SVK (ART Junior Team), 2- D. Capitanio, ITA (Oregon Team), 3- D. Sijthoff, NED (V8 Racing)…
Course Sprint Elite : 1- S. Schothorst, NED (Equipe Verschuur), 2- R. Geerts, NED (V8 Racing), 3- V. Ghirelli, ITA (Zele Racing)…
Classement général Elite : 1- S. Schothorst 75 pts, 2- W. Reip 45 pts, 3- A. Pizzitola 43 pts…
Classement général Prestige : 1- D. Sijthoff 52 pts, 2- R. Gonda 50 pts, 3. D. Capitanio 33 pts…
Classement général Endurance : 1- Fumanelli/Capitanio 43 pts, 2- Reip 37 pts, 3- Bacheta/Nalio 30 pts…

Les World Series by Renault entrent désormais dans une longue pause estivale qui s’achèvera avec le grand retour de l’événement 100% Renault à Silverstone les 5 et 6 septembre prochains. Entretemps, les concurrents de la Formula Renault 3.5 Series disputeront un meeting sur le Red Bull Ring les 11 et 12 juillet.

Retour en haut