Auteur d’un nouveau record du tour au Circuit Paul Ricard il y a trois semaines, Lando Norris (Josef Kaufmann Racing) s’est à nouveau montré le plus véloce lors de l’avant-dernière journée des essais collectifs de l’Eurocup Formula Renault 2.0. Sur le tracé de Motorland Aragón, le rookie britannique a bouclé son meilleur tour en 1’55’’860 pour devancer Harrison Scott (AVF by Adrián Vallés), sacré chez les rookies en 2015 et pilote le plus rapide du matin. Dorian Boccolacci (Tech 1 Racing) prenait la troisième place devant Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés) et un autre débutant, Julien Falchero (R-ace GP).

Vingt-deux concurrents étaient présents sur le circuit qui accueillera l’ouverture de la saison dans une semaine. Ceux-ci seront rejoints demain par Nikita Troitskiy (Fortec Motorsports) et Max Defourny (R-ace GP), forfait aujourd’hui en raison de douleurs à la nuque.

Le matin, Harrison Scott remportait pour 26 millièmes de seconde le duel l’opposant à Dorian Boccolacci grâce à un effort en 1’56’’704. Les deux hommes précédaient un trio de débutants composé par Gabriel Aubry (Tech 1 Racing), Julien Falchero et Will Palmer (R-ace GP).

Si Harrison Scott était le premier à améliorer son propre temps l’après-midi, le Britannique voyait ensuite Lando Norris et Dorian Boccolacci lui disputer la tête. Lando Norris l’emportait finalement en 1’55’’860, 47 millièmes de seconde devant son compatriote. Dorian Boccolacci, Henrique Chaves et Julien Falchero complétaient le top cinq à l’issue de la séance.

Lando Norris encore devant

« Ce matin, nous avons connu quelques difficultés. J’ai un peu grandi et je n’étais plus à l’aise au volant de Formula Renault 2.0. J’avais également besoin d’un peu de temps pour m’y réadapter après le meeting en BRDC British F3. L’après-midi, nous avons fait en sorte que je puisse attaquer comme d’habitude sur les trois derniers runs malgré le vent qui rendait les choses compliquées. L’objectif est de gagner autant que possible, et ce dès la semaine prochaine. Les écarts sont faibles, les qualifications seront difficiles et la météo aura également son importance. »

Harrison Scott monte en régime

« C’était une journée véritablement positive. Lors des essais de février, je n’avais pas piloté la voiture depuis plusieurs mois. Nous avons donc pu mesurer nos énormes progrès : le rythme était bon tout au long de la journée tant en pneus neufs qu’en pneus frais ou usés. Nous étions dans le coup au Circuit Paul Ricard et nous le sommes ici. C’est un aspect vraiment satisfaisant, notamment à une semaine de la première course. C’est encourageant de voir la progression de l’équipe et de mes équipiers. »

Julien Falchero, l’autre rookie du quinté de tête

« Je suis plutôt satisfait de ma progression. Depuis les premiers essais officiels en début d’année sur ce même circuit, ceux-ci sont intéressants. Nous apprenons bien comme il le faut, sans trop presser les choses. L’objectif sera de finir parmi les trois meilleurs rookies, et si tout se passe bien, peut-être un podium en fin d’année. Mon expérience en tant que wild-card l’an passé à Jerez me sera clairement utile. Celle-ci m’a permis de me rôder au combat en course et au format des qualifications. C’est une bonne chose pour relâcher la pression avant le début de la saison. »

Liste des engagés - pdf

Séance 1 - pdf

Séance 2 - pdf

Combiné - pdf

Retour en haut