En obtenant sa quatrième pole position et sa cinquième victoire de la saison, Lando Norris (Josef Kaufmann Racing) s’est assuré du titre chez les rookies avec la manière au Circuit Paul Ricard. Victorieux devant Max Defourny (R-ace GP) et Dorian Boccolacci (Tech 1 Racing), le leader de l’Eurocup Formula Renault 2.0 accroit son avance au classement général. Seuls ses rivaux présents sur le podium et Harrison Scott (AVF by Adrián Vallés), neuvième aujourd’hui, peuvent désormais l’empêcher d’être sacré.

Norris prend la pole

En matinée, Jehan Daruvala (Josef Kaufmann Racing), Lando Norris et Will Palmer (R-ace GP) se relayaient au premier rang lors des qualifications. Le leader du championnat augmentait la cadence en pneus neufs et répondait à Max Defourny pour s’assurer la pole position. Dorian Boccolacci, Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) et Harrison Scott complétaient le top cinq.

Le grand chelem pour Norris

Lando Norris conservait fermement les commandes au départ tandis que Dorian Boccolacci surprenait Max Defourny avant que le Belge réplique dans le premier tour. Plus loin, Harrison Scott dépassait Gabriel Aubry, lui-même suivi par Jehan Daruvala et Ferdinand Habsburg (Fortec Motorsports).

En tête, Lando Norris créait l’écart grâce à une série de meilleurs tours en course lui permettant de s’échapper. Derrière, Dorian Boccolacci commettait une faute sans conséquence à la chicane alors que son équipier Sacha Fenestraz (Tech 1 Racing) prenait l’avantage sur Jehan Daruvala et Ferdinand Habsburg en deux boucles.

À l’issue du treizième passage, Lando Norris s’imposait confortablement face à ses rivaux pour le titre Max Defourny et Dorian Boccolacci. Longtemps quatrième, Harrison Scott partait en tête-à-queue au dixième tour, permettant à Gabriel Aubry et Sacha Fenestraz d’intégrer le top cinq devant Ferdinand Habsburg, Jehan Daruvala et Hugo de Sadeleer (Tech 1 Racing). Finalement neuvième, Harisson Scott devançait Will Palmer, dernier pilote dans les points.

Ils ont dit

Lando Norris : « Mon départ n’était pas génial puisque Max a pu se porter à ma hauteur au premier virage, mais j’ai bien réussi à le contenir. Le but était ensuite de rester devant tout en profitant de notre bon rythme de course déjà vu hier. J’ai évité les erreurs et je me réjouis des progrès que nous avons accompli sur nos performances en course. La suite sera tout aussi difficile. Max était rapide à Spa en NEC le mois dernier, mais je vais faire de mon mieux pour avoir le titre. »

Max Defourny : « C’était un week-end difficile. Nous n’avions pas toujours le rythme, mais nous avons trouvé plus de rythme aujourd’hui. Je suis donc content dans l’ensemble de ma prestation. J’ai essayé de prendre le dessus sur Lando au départ, mais Dorian en a profité. Quand j’ai récupéré ma position, Lando était déjà loin et intouchable. J’ai hâte d’être à Spa. Nous y avons de bonnes références, je vais donc tout donner pour obtenir le meilleur résultat possible. »

Dorian Boccolacci : « Après une qualification difficile hier menant sur une belle remontée en prenant des risques toujours contrôlés, je n’avais que deux concurrents à dépasser aujourd’hui en partant troisième. J’ai pris une meilleure sortie que Max au deuxième virage avant qu’il réplique. C’était amusant d’être côte-à-côte tout au long de Signes. J’ai essayé de revenir sur la fin, mais je n’ai pas trouvé d’ouverture sur Max ! Un grand merci à l’équipe pour leur travail durant le week-end. Je leur promets que nous reviendrons plus fort pour retrouver la plus haute marche du podium d’ici la fin de saison. »

Classement général provisoire*
1. Lando Norris (Josef Kaufmann Racing) 202
2. Max Defourny (R-ace GP) 162,5
3. Harrison Scott (AVF by Adrián Vallés) 148
4. Dorian Boccolacci (Tech 1 Racing) 133
5. Sacha Fenestraz (Tech 1 Racing) 62,5

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Qualifications - pdf

Grille de départ - pdf

Course - pdf

Championnat Pilotes - pdf

Championnat Équipes - pdf

Retour en haut