L’heure de la rentrée a sonné pour les concurrents des World Series by Renault ! Les 5 et 6 septembre, les pilotes du Renault Sport Trophy, de l’Eurocup Formula Renault 2.0 et la Formula Renault 3.5 Series retrouveront la piste à Silverstone. L’événement 100 % Renault effectue son retour sur le tracé anglais et le public sera comblé par le programme mêlant huit courses et de nombreuses animations dont l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show et le Renault Sport Show. Les billets sont en vente sur www.worldseriesbyrenault.com.

Théâtre du premier Grand Prix de l’histoire du Championnat du Monde de Formule 1, le circuit mythique de Silverstone a été transformé tout en conservant son caractère à travers les décennies. Il proposera aux concurrents des trois catégories organisées par Renault l’un des défis les plus rapides de la saison.

Sur le Northamptonshire, l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show effectuera également sa rentrée, mené par Antonió Félix da Costa et Oliver Rowland, en récompense de sa place de leader à mi-saison en Formula Renault 3.5 Series. Les activités en piste seront complétées par le Renault Sport Show et la parade des collectionneurs.

Côté public, les fans pourront aussi se délecter des démonstrations toujours plus impressionnantes du Renault Sport Show ou rejoindre la pitlane et le paddock pour rencontrer les gloires de demain. Au cœur du Village Renault, ils pourront essayer Renault Kadjar, Twizy et Twingo avant d’admirer Twin’Run, Concept Captur et Renault Dézir. Parmi les nombreuses animations, simulateurs, pit-stop challenge, châteaux gonflables et prévention routière seront au rendez-vous, tout comme les acrobates du Freestyl’air show et le showcar Formula E.

Formula Renault 3.5 Series : qui arrêtera Oliver Rowland et Matthieu Vaxiviere ?
Alors que la saison bascule dans sa seconde moitié, deux pilotes sont aux avant-postes. Leader, Oliver Rowland (Fortec Motorsports) évoluera à domicile. Le Britannique voudra poursuivre sa série l’ayant vu signer trois victoires et deux autres podiums sur les cinq dernières courses. Déjà vainqueur trois fois, le pilote du Lotus F1 Team Junior Matthieu Vaxiviere (Lotus) tentera de réduire les vingt-six unités qui le séparent du protégé de la Racing Steps Foundation

Légèrement distancé après ses résultats mitigés en Autriche, Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports) voudra rebondir d’autant plus que sa troisième place est désormais menacée par Dean Stoneman (DAMS). Rookie le mieux classé, le membre du Red Bull Junior Team briguera un premier succès devant son public pour faire le break sur son équipier Nyck de Vries (DAMS), membre du McLaren Young Driver Development Programme, et Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin).

Vainqueur en Hongrie mais revenu bredouille du Red Bull Ring, Egor Orudzhev (Arden Motorsport) désirera retrouver les sommets. Derrière le protégé du SMP Racing, Tio Ellinas (Strakka Racing), Pietro Fantin (International Draco Racing) et Gustav Malja (Strakka Racing) souhaiteront s’affirmer dans le top dix. Une position convoitée par Nicholas Latifi (Arden Motorsport), Aurélien Panis (Tech 1 Racing) et Roy Nissany (Tech 1 Racing), auteur de son premier podium au Red Bull Ring.

Pour leur part, Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin), Alfonso Celis (AVF), Beitske Visser (AVF) et Bruno Bonifacio (International Draco Racing) tenteront d’augmenter leur compteur. Absent en Autriche, Philopaz Armand (Pons Racing) effectuera son retour aux côtés du remplaçant de Roberto Merhi, engagé en Formule 1 à Monza.

Course 1 : samedi 5 septembre à 12h30
Course 2 : dimanche 6 septembre à 12h30

Eurocup Formula Renault 2.0 : Louis Delétraz pour le break
Solidement installé en tête avec trente-quatre points d’avance, Louis Delétraz (Josef Kaufmann Racing) se rendra à Silverstone avec l’objectif d’augmenter l’écart avec ses concurrents. Après ses débuts en Formula Renault 3.5 Series au Red Bull Ring, le Suisse disposera de trois courses sur une piste où il avait réalisé le doublé en Formula Renault 2.0 NEC en mai dernier.

Le Genevois devra toutefois se méfier du leader de la Formula Renault 2.0 ALPS, Jake Hughes (Koiranen GP). Le Britannique mène actuellement un groupe de chasse où Anthoine Hubert (Tech 1 Racing), Kevin Jörg (Josef Kaufmann Racing), Ben Barnicoat (Fortec Motorsports) et Matevos Isaakyan (JD Motorsport) viseront une première victoire. Pour Dennis Olsen (Manor MP Motorsport), Ukyo Sasahara (ART Junior Team) et Jack Aitken (Koiranen GP), le but sera d’inscrire des unités capitales dans la course au titre.

Leurs adversaires refuseront de s’avouer vaincus, notamment Ignazio D’Agosto (Manor MP Motorsport) et Callan O’Keeffe (Fortec Motorsports). Tous deux crédités de vingt points, Darius Oskoui (ART Junior Team) et Harrison Scott (AVF) tenteront de faire la différence dans le match pour le meilleur rookie.

Thiago Vivacqua (JD Motorsport), Martin Kodric (Fortec Motorsports), Anton De Pasquale (Koiranen GP) et Simon Gachet (Tech 1 Racing) essaieront d’enregistrer de nouvelles prestations solides après de belles performances en Hongrie. Pour sa part, James Allen (ARTA Engineering) voudra retrouver le top dix. Lasse Sørensen (Manor MP Motorsport), Hugo De Sadeleer (Tech 1 Racing), Charlie Eastwood (AVF), Amaury Richard (ARTA Engineering) et Valentin Hasse-Clot, désormais chez Fortec Motorsports, feront leur maximum pour inscrire leurs premières unités.

Le plateau sera complété par les wild-cards Ferdinand Habsburg (Fortec Motorsports), Nikita Mazepin (Josef Kaufmann Racing), Matteo Ferrer (Cram Motorsport), Colin Noble (Mark Goldwin Racing), Matthew Graham (Mark Burdett Motorsport), le protégé de la Sahara Force India Academy, Jehan Daruvala (Fortec Motorsports), ainsi que Will Palmer (ART Junior Team), fils de l’ancien pilote de F1 Jonathan Palmer et actuel leader en BRDC F4.

Course 1 : samedi 5 septembre à 13h45
Course 2 : samedi 5 septembre à 17h25
Course 3 : dimanche 6 septembre à 14h05

Renault Sport Trophy : le cap de la mi-saison
D’ores et déjà assuré de conserver les rênes de la catégorie Élite avec 75 points inscrits sur autant en jeu, Steijn Schothorst (Equipe Verschuur) voudra poursuivre sa série. Derrière lui, Andrea Pizzitola (ART Junior Team), Vittorio Ghirelli (Zele Racing), Roy Geerts (V8 Racing), Luciano Bacheta (Oregon Team) et David Fumanelli (Oregon Team) auront un seul objectif : la victoire en course Sprint Élite. Lancés à la poursuite des leaders, Indy Dontje (ART Junior Team), Federico Leo (V8 Racing), Bas Schothorst (Zele Racing), Nicky Pastorelli (V8 Racing) et Alan Hellmeister (Oregon Team) essaieront de remonter dans la hiérarchie alors que Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) effectuera ses débuts en remplacement de Miguel Ramos.

En Prestige, Diederik Sijthoff (V8 Racing) arrive à Silverstone avec seulement deux unités d’avance sur Richard Gonda (ART Junior Team). Le Slovaque misera sur son invincibilité en qualifications pour prendre les rênes de la catégorie. Dans le peloton, la lutte est tout aussi intense avec Dario Capitanio (Oregon Team), Toni Forné (ART Junior Team), Max Braams (V8 Racing) et Stefano Costantini (V8 Racing) dans un mouchoir. Tous les quatre viseront un premier succès dans la catégorie. Après deux abandons, Niccolò Nalio (Oregon Team) désirera retrouver les avant-postes. António Coimbra (Equipe Verschuur), Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) et Adalberto Baptista (Oregon Team) tenteront de progresser au sein de la hiérarchie.

En Endurance, le duo Dario Capitanio - David Fumanelli (Oregon Team) est toujours aux commandes, mais les paires Luciano Bacheta - Niccolò Nalio (Oregon Team) et Richard Gonda - Andrea Pizzitola (ART Junior Team), régulières aux avant-postes, voudront leur ravir les rênes du classement général.

Les autres équipages voudront briller pour grappiller des points sur les leaders. Ce sera le cas pour Toni Forné - Indy Dontje (ART Junior Team), Steijn Schothorst - Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) mais aussi Bas Schothorst (Zele Racing) et Antonio Coimbra (Equipe Verschuur) avec leurs nouveaux partenaires : Andrés Mendez et Pieter Schothorst.

Peu vernis en tandem, Max Braams - Roy Geerts (V8 Racing) voudront leur revanche, tout comme Philippe Bourgois - Vittorio Ghirelli (Zele Racing) après leurs premiers points en Hongrie. Adalberto Baptista - Alan Hellmeister (Oregon Team) et Stefano Costantini - Federico Leo (V8 Racing) souhaiteront retrouver un top dix qui s’est refusé jusqu’ici à Nicky Pastorelli - Diederik Sijthoff (V8 Racing).

Course Endurance : samedi 5 septembre à 15h10
Course Sprint 1 : dimanche 6 septembre à 11h25
Course Sprint 2 : dimanche 6 septembre à 15h30

Toutes les épreuves du week-end seront retransmises en live sur l’Eurosport Player. La Formula Renault 3.5 Series sera diffusée en direct sur Eurosport 2 et Eurosport 2 France. Après la course 1 en différé, Eurosport 2 UK proposera la deuxième manche en live. Les chaînes d’Eurosport diffuseront l’Eurocup Formula Renault 2.0 en différé, tout comme Motors TV pour le Renault Sport Trophy.

Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies : « À l’image des concurrents, nous avons tous hâte de retrouver la piste après cette longue pause estivale. Le mois de septembre sera extrêmement intense et rythmé avec trois rendez-vous pour les World Series by Renault. Les équipes, les pilotes et nous-mêmes, sommes ravis de reprendre à Silverstone, un nom qui résonne dans le cœur de tout amateur de sport automobile. Avec ses enchaînements de courbes rapides et son tracé récompensant un pilotage courageux et téméraire, les courses des trois catégories s’y annoncent passionnantes et de nombreux compétiteurs évolueront ‘à domicile’. Avec une météo qui peut se révéler capricieuse, tous les éléments sont réunis pour entamer de manière parfaite cette deuxième partie de saison qui s’annonce palpitante. »

Résultats 2012
Formula Renault 3.5 Series
Qualifs 1 : K. Magnussen (DEN) 1’57’’260.
Course 1 : 1. J. Bianchi (FRA) – 2. R. Frijns (NED) – 3. N. Melker (NED)
Qualifs 2 : J. Bianchi (FRA) 1’42’’638.
Course 2 : 1. S. Bird (GBR) – 2. A. F. da Costa (POR) – 3. J. Bianchi (FRA)
Eurocup Formula Renault 2.0 (2011)
Qualifs 1 : C. Sainz (ESP) 1’58’’705.
Course 1 : 1. R. Frijns (NED) – 2. A. Riberas (ESP) – 3. W. Stevens (GBR)
Qualifs 2 : A. Lynn (GBR) 1’58’’964.
Course 2 : 1. R. Frijns (NED) – 2. A. Lynn (GBR) – 3. P. L. Chatin (FRA)

Programme

Retour en haut