Quatre semaines après avoir débuté leur campagne à Motorland Aragón, les concurrents du Renault Sport Trophy découvriront un nouveau circuit pour la deuxième étape de la saison 2016. Sur l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari, les Renault Sport R.S. 01 évolueront aux côtés de l’European Le Mans Series et de la Michelin GT3 Le Mans Cup pour un rendez-vous qui s’annonce explosif.

Présent au calendrier de la Formule 1 de 1980 à 2006, l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari est un tracé technique antihoraire ne laissant aucun répit aux pilotes à travers ses chicanes et ses enchaînements complexes. Pour maîtriser ce défi, les concurrents auront le droit à trois séances de 55 minutes d’essais collectifs avant de se lancer dans les qualifications et courses du week-end.

Quatre pour une place de leader en PRO

Avec une seule course au programme, la lutte pour le test de sélection organisé par l’équipe officielle NISMO en Super GT promet de s’intensifier. Lewis Williamson (Strakka Racing) arrive en leader, mais Kevin Korjus (R-ace GP), Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0) et Nicky Pastorelli (V8 Racing) tenteront de lui ravir les commandes.

Derrière, Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) visera la victoire pour garder le contact, tout comme Roy Geerts (V8 Racing) et David Fumanelli (Oregon Team), aux portes du podium en Espagne. De leur côté, Raoul Owens (R-ace GP), Tanart Sathienthirakul (Team Marc VDS EG 0,0) et Meindert van Buuren (V8 Racing) souhaiteront monter en régime.

L’épreuve sera en revanche déjà cruciale pour Bruno Bonifacio (Oregon Team), Anders Fjordbach (High Class Racing) et le champion 2015 de la catégorie Prestige, Dario Capitanio (Oregon Team), revenus bredouilles d’Espagne. Le Britannique Josh Webster (V8 Racing), titré en Formula Renault BARC et en Porsche Carrera Cup britannique, débutera pour sa part en remplacement de Jordan Grogor, en action au Grand Prix Historique de Monaco.

Schiller invincible malgré le lest ?

En AM, les cartes seront redistribuées avec l’apparition des poids de compensation calculés après le premier meeting. Double vainqueur en Espagne, Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) ambitionnera une troisième victoire d’affilée malgré 40 kg de lest. Son plus proche rival et équipier, Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) aura le même handicap tandis que Miguel Ramos (Equipe Verschuur), troisième du classement, devra lutter avec 20 kg, et Jelle Beelen (V8 Racing), cinquième, avec 10 kg.

Entrée dans les points pour ses débuts, la pilote ambassadrice Renault Sport Carmen Jordá (V8 Racing) visera désormais plus haut, tout comme Andrés Mendez (Oregon Team), Ash Hand (Oregon Team) et Dennis Andersen (High Class Racing). En parallèle, Fredrik Blomstedt (R-ace GP), Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur), Davide Roda (Oregon Team) et Toni Forné (R-ace GP) donneront tout pour débloquer leurs compteurs.

Trois concurrents débuteront à Imola. Chez Strakka Racing, Nick Leventis récupèrera le baquet qu’il avait cédé à Tim Sugden en Espagne. Du côté de V8 Racing, Oliver Freymuth retrouvera les catégories organisées par Renault Sport en remplaçant respectivement Max Braams.

Le Team Marc VDS EG 0,0 sur sa lancée en Endurance ?

Victorieux en Espagne, le Team Marc VDS EG 0,0 tentera de récidiver malgré le lest imposé à ses équipages Markus Palttala - Fabian Schiller et Tanart Sathienthirakul - Fran Rueda puisque les pilotes AM prendront cette fois le départ de l’Endurance.

Les deux autres Renault Sport R.S. 01 handicapées seront celles confiées à Roy Geerts - Miguel Ramos (Equipe Verschuur) et Nicky Pastorelli - Jelle Beelen (V8 Racing). Ces binômes essaieront d’inscrire leurs premiers points malgré 20 et 10 kg supplémentaires.

L’équipe R-ace GP sera au premier rang pour en profiter avec Kevin Korjus – Fredrik Blomstedt et Raoul Owens - Toni Forné, deuxièmes et quatrièmes du classement.

La structure française devra toutefois composer avec les velléités de ses adversaires dont Pieter et Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur), Anders Fjordbach - Dennis Andersen (High Class Racing), mais aussi d’Oregon Team, qui tentera d’obtenir sa première victoire de l’année à domicile avec David Fumanelli - Ash Hand, Dario Capitanio - Davide Roda et Bruno Bonifacio - Andrés Mendez.

Imola permettra également d’observer pour la première fois l’alchimie des nouveaux binômes Josh Webster – Carmen Jordá et Meindert van Buuren - Oliver Freymuth chez V8 Racing ainsi que Lewis Williamson - Nick Leventis chez Strakka Racing.

Animations et TV

L’entrée est gratuite et le public pourra accéder au paddock pour 10 €. Les démonstrations du Renault Sport Show animeront la piste entre les courses du Renault Sport Trophy, de l’European Le Mans Series et de la Michelin GT3 Le Mans Cup.

Au sein du Village où la gamme Renault sera exposée, des animations attendent les spectateurs qui pourront notamment se défier au pit-stop challenge.

Les trois courses du week-end seront diffusées en streaming sur la chaîne Youtube Renault Sport avant d’être retransmises en différé sur les chaînes du groupe Eurosport.

Programme

Vendredi 13 mai 2016
9h30 – 10h25 Essais collectifs 1
13h30 – 14h25 Essais collectifs 2
17h45 – 18h40 Essais collectifs 3

Samedi 14 mai 2016
9h00 – 9h20 Qualifications PRO
12h10 – 12h30 Qualifications AM
15h07 – 16h19 Course Endurance

Dimanche 15 mai 2016
9h12 – 9h39 Course sprint AM
12h27 – 12h54 Course sprint PRO

Liste des engagés - pdf

Programme - pdf

Poids de compensation - pdf

Retour en haut