Au volant de la Renault Sport R.S. 01 #21 de l’Equipe Verschuur, Pieter et Jeroen Schothorst se sont montrés les plus véloces durant les essais collectifs du Renault Sport Trophy sur l’Autódromo Fernanda Pires da Silva. Avec Pieter en tête du championnat PRO et le binôme encore en lice pour le titre Endurance, les Néerlandais ont signé le meilleur temps en 1’37’’157 pour devancer la V8 Racing #7 (Pastorelli-Beelen) et la R-ace GP #3 (Korjus-Haezebrouck).

Trois séances de cinquante-cinq minutes d’essais collectifs étaient au programme du jour des concurrents du Renault Sport Trophy.

V8 Racing émerge du brouillard

Écourtée de cinq minutes en raison du brouillard, la première séance tournait à l’avantage de la Renault Sport R.S.01 #6 de V8 Racing (Webster-Freymuth). Si l’Equipe Verschuur #21 avait rapidement pris les commandes, le duo s’inclinait finalement au drapeau à damier. La R-ace GP #3 complétait le trio de tête à l’issue d’une session marquée par le drapeau rouge provoqué par la R-ace GP #2 (Owens-Blomstedt).

Les Schothorst en tête avant la pluie

Dans la deuxième session, Pieter Schothorst ne tardait pas à abaisser le chrono de référence. Un temps devancé par la V8 Racing #7 et la R-ace GP #3, le Néerlandais répliquait en 1’37’’157 pour leur reprendre son bien.

L’ultime séance partait sur un rythme élevé sous l’impulsion de l’Equipe Verschuur #19 (S. Schothorst – Ramos), mais les gouttes de pluie faisaient rapidement leur apparition. Le classement n’évoluait plus après l’interruption provoquée par l’Oregon Team #5 (Moleiro-Baptista) et la paire Schothorst-Ramos conservait la tête en 1’37’’894 devant la Duqueine Engineering #16 (Panciatici-Soave) et la V8 Racing #7.

Ils ont dit

Pieter Schothorst : « Notre journée a été très solide. Nous étions rapides sur les deux premières séances. Hélas, la dernière se déroulait sur piste humide et cela a légèrement contrarié nos plans. Je pense toutefois que nous avons fait le bon choix en préférant économiser nos pneus pluie pour demain car il devrait pleuvoir en qualifications. Je suis toutefois confiant qu’importe les conditions et prêt à jouer le titre dès demain. Je sais que si je gagne le classement intermédiaire de l’Endurance, ce sera fait. Si je ne vois pas d’opportunité, je ne prendrai pas de risques démesurés car la couronne reste l’objectif. »

Fredrik Blomstedt : « J’ai débuté la journée au volant, mais après six tours, l’équipe a dû remplacer le moteur. Cela a pris du temps et nous n’étions prêts que pour la dernière séance. Malheureusement, les conditions étaient vraiment difficiles. J’aurais préféré une journée sereine et complète en vue du titre Endurance. Espérons avoir un coup de pouce de la météo demain avec un peu de pluie pour compenser notre retard ! »

Josh Webster : « C’est bon de retrouver le Renault Sport Trophy pour le dernier meeting à Estoril ! Je connais un peu le circuit pour y avoir disputé des essais en GP3 Series. La première séance s’est bien déroulée, nous avons signé le meilleur temps avec la voiture précédemment confiée à Carmen Jorda et Jordan Grogor. La vitesse était présente d’entrée, nous n’avions qu’à plancher sur les détails. Avec la météo, je ne sais toujours pas à quoi m’attendre ce week-end. Un podium serait bien pour remercier V8 Racing et GP eXtreme de cette belle opportunité ! »

Liste des engagés - pdf

Essais collectifs 1 - pdf

Essais collectifs 2 - pdf

Essais collectifs 3 - pdf

Poids de compensation - pdf

Retour en haut