Pieter et Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur #21) ont été l’équipage le plus rapide du Renault Sport Trophy sur le Circuit Paul Ricard. Le duo a monopolisé la tête des trois séances d’essais collectifs du vendredi pour signer le meilleur temps en 2’02’’017. Les Néerlandais ont devancé le binôme formé par Renaud Kuppens et Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0 #9) et celui de Raoul Owens et Fredrik Blomstedt (R-ace GP #2).

Trois sessions de cinquante-cinq minutes étaient au programme du jour pour la première apparition officielle du Renault Sport Trophy sur le Circuit Paul Ricard.

Schothorst dans le rythme dès la rentrée

La Renault Sport R.S. 01 confiée à Andrés Mendez et Bruno Bonifacio (Oregon Team #4) signait le premier temps, rapidement relayée en tête par la High Class Racing #11 (Fjordbach-Andersen) et les Duqueine Engineering #16 (Panciatici-Duqueine) et #17 (Martins-Hamon).

Pieter Schothorst s’emparait ensuite de la première place qu’il conservait grâce à un chrono en 2’04’’208 lui permettant de devancer la Duqueine Engineering #16 et la Team Marc VDS EG 0,0 #9.

Carton plein pour les Schothorst

Si Pieter Schothorst haussait le rythme en 2’02’’856 pour finir en tête de la deuxième session devant la V8 Racing #7 (Pastorelli-Beelen) et l’Oregon Team #5 (Fumanelli-Due), sa référence était encore menacée dans l’ultime séance par la Team Marc VDS EG 0,0 #9.

Le Néerlandais répliquait alors à dix minutes du but par un relais rapide conclu en 2’02’’017 lui assurant définitivement le meilleur temps. La R-ace GP #2 complétait le trio de pointe, suivie par la R-ace GP #3 (Korjus) et l’Oregon Team #4 (Bonifacio-Mendez).

Ils ont dit

Pieter Schothorst : « Il est toujours possible de faire mieux, même après une telle journée. Nous pouvons progresser, tant au niveau de la voiture que de mon pilotage, d’autant plus que je ne suis pas complètement satisfait de ma performance dans la dernière séance. Cela aurait pu être beaucoup mieux, mais il y en a plus à venir demain. Mon état d’esprit est très clair : je veux remporter le championnat. Pour y parvenir, je dois marquer un maximum de points à chaque meeting. Kevin et Markus sont très proches et très rapides. Il faudra sortir le grand jeu pour être sacré. »

Renaud Kuppens : « J’ai une longue histoire et de merveilleux souvenirs avec Marc VDS. Ils m’ont appelé pour remplacer Markus et j’ai immédiatement dit oui tant l’opportunité est belle. Ce week-end, l’objectif principal est d’aider au mieux Fabian pour la course Endurance. Nous avons connu une bonne journée, même si je dois encore adapter ma philosophie de pilotage car je suis encore un peu trop agressif en courbes avec la Renault Sport R.S. 01. Le package est vraiment homogène, agréable à piloter et l’on ressent moins l’électronique par rapport aux GT3. »

Nelson Panciatici : « Aujourd’hui, je me suis remis cette belle voiture en main. Renault Sport R.S. 01 est vraiment agréable à piloter, aussi performante qu’un prototype ou qu’une monoplace dans les virages rapides. Elle est également très performante sur les freins tant l’ABS est efficace. Gilles et moi n’avons pas trop d’expérience et il est toujours difficile d’arriver dans un championnat au plein cœur de la saison. Nous viserons donc le meilleur résultat possible. J’espère que cela marchera bien demain, et il faudra gérer les températures élevées en course, même si c’est plus aéré que je ne le pensais ! »

Liste des engagés - pdf

Poids de compensation - pdf

Essais collectifs 1 - pdf

Essais collectifs 2 - pdf

Essais collectifs 3 - pdf

Retour en haut