Les dernières couronnes de la première saison du Renault Sport Trophy ont été attribuées à Andrea Pizzitola (ART Junior Team) et à l’équipe Oregon Team. Si son équipier Indy Dontje (ART Junior Team) s’imposait lors de la course Sprint Élite, le Français remportait le titre malgré un accrochage en début de course et une pénalité le reléguant au troisième rang derrière l’ancien pilote de F1 Christian Klien (Zele Racing). Andrea Pizzitola obtient ainsi la chance d’une vie : l’occasion de démontrer son talent lors des essais de sélection avec l’équipe officielle Nismo en Super GT. Déjà sacré en Endurance et en Prestige, Dario Capitanio (Oregon Team) concluait sa campagne victorieuse dans la matinée par une troisième victoire consécutive en Sprint Prestige devant Christof von Grünigen (Zele Racing) et Richard Gonda (ART Junior Team). Chez les teams, Oregon Team emporte la mise.

Sprint Prestige : La passe de trois pour Capitanio

Sur une piste légèrement humide, Toni Forné (ART Junior Team) profitait de ses pneus pluie pour déborder le poleman Richard Gonda en slicks. Niccolò Nalio (Oregon Team) l’imitait, puis prenait les commandes de la course au troisième tour. En parallèle, Dario Capitanio faisait de même avant de s’emparer de la tête au onzième tour.

Niccolò Nalio réduisait l’écart dans l’avant-dernière boucle, mais les deux hommes trouvaient Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) sur leur chemin. Niccolò Nalio terminait la bataille dans les graviers et Dario Capitanio s’imposait devant Christof von Grünigen et Richard Gonda. Max Braams (V8 Racing) se classait quatrième, suivi par Toni Forné, Diederik Sijthoff (V8 Racing), Antonio Coimbra (Equipe Verschuur), Andrés Mendez (Zele Racing), Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) et Adalberto Baptista (Oregon Team).

Sprint Elite : Dontje vainqueur, Pizzitola pénalisé mais sacré

Si David Fumanelli (Oregon Team) conservait la tête au départ, la voiture de sécurité intervenait après l’accrochage entre Andrea Pizzitola et Nicky Pastorelli (V8 Racing). David Fumanelli, José Manuel Perez Aicart (Monlau Competicion), Nelson Panciatici (Monlau Competicion), Luciano Bacheta (Oregon Team) et Bas Schothorst (Zele Racing) chaussaient alors les pneus pluie, comme Steijn Schothorst (Equipe Verschuur) un tour plus tard.

À la reprise, Indy Dontje occupait la tête et son équipier Andrea Pizzitola remontait rapidement au deuxième rang. Impérial en tête, Indy Dontje s’imposait devant Andrea Pizzitola. Pénalisé de vingt-cinq secondes pour avoir dépassé avant la ligne au restart, le Français était rétrogradé derrière Christian Klien. José Manuel Perez Aicart se classait quatrième devant Steijn Schothorst. Dans un peloton animé, David Fumanelli prenait la sixième place face à Luciano Bacheta, Bas Schothorst, Miguel Ramos (Equipe Verschuur) et Meindert Van Buuren (V8 Racing).

Ils ont dit

Dario Capitanio : « Le début de course était difficile avec les pneus slicks sur une piste encore humide. J’ai progressivement augmenté le rythme et après avoir dépassé Niccolò, le dernier tour était fou. Jeroen Schothorst était sur la ligne et Niccolò a essayé de me doubler à l’extérieur. Je suis déçu qu’il manque le podium, mais ma victoire conclut une excellente fin de saison. J’ai hâte de débuter la préparation des 24 Heures du Mans ! »

Indy Dontje : « J’étais vraiment surpris de prendre la tête au départ. J’ai même pensé au fait que cela pouvait être une mauvaise opération pour Andrea au championnat, mais nous avions fait le choix de partir en pneus pluie contrairement à son rival. J’ai pu contrôler le peloton au restart et j’ai adoré piloter cette voiture sur piste humide. Je suis ravi de cette victoire et du titre d’Andrea ! »

Classement général Endurance provisoire* : 1. Fumanelli/Capitanio – 115 points, 2. Pizzitola/Gonda – 95, 3. Bacheta/Nalio – 72, 4. Braams – 57, 5. Geerts – 49…
Classement général Elite provisoire* : 1. A. Pizzitola – 140 points, 2. S. Schothorst – 138, 3. D. Fumanelli – 103, 4. I. Dontje – 96, 5. L. Bacheta – 62…
Classement général Prestige provisoire* : 1. D. Capitanio – 162 points, 2. R. Gonda – 123, 3. D. Sijthoff – 109, 4. N. Nalio – 103, 5. M. Braams – 101…
*Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Course Sprint Prestige

Course Sprint Elite

Interview Pizzitola

Retour en haut