Le Vieux Continent va accueillir le Championnat FIA Formula E et ses concurrents pour la toute première fois de l’année. Ce samedi, la Principauté de Monaco sera le théâtre du premier ePrix européen de la discipline. Pour cette septième manche du championnat, les équipes et les pilotes emprunteront une version inédite du légendaire circuit de Monte-Carlo.

En s’impliquant dès la genèse de la catégorie, Renault a ouvert une nouvelle page du sport automobile. Alors que les Spark-Renault SRT01_E s’apprêtent à évoluer dans les rues monégasques, c’est un chapitre inédit qui s’écrit dans la longue histoire entamée en 1924 entre Renault Sport et la Principauté.

Après avoir animé les week-ends de courses par ses formules monotypes depuis 1972, s’être illustrée au Rallye Monte-Carlo, au Grand Prix de Monaco de F1, et plus récemment avec son engagement aux rallyes écologiques, la marque au Losange démontrera son savoir-faire technologique via les monoplaces électriques du Championnat FIA Formula E.

Pour cette première sur le sol européen, le championnat se rend à Monaco. Cette épreuve scelle l’investissement de l’Automobile Club de Monaco dans le secteur des Energies Nouvelles et du Développement Durable. Sous l’égide du Prince Albert et du Gouvernement Princier, Monaco a mis en œuvre une politique volontariste en faveur de la durabilité, dans des domaines aussi différents que la mobilité, la gestion de l’eau et des déchets, la préservation de son environnement naturel ou encore la qualité des milieux marins et terrestres. Avec l’organisation des Rallye Monte-Carlo Energies Nouvelles et ZENN, l’ACM accélère le mouvement avec la Formule E.

En coopération avec les acteurs de la discipline, l’Automobile Club de Monaco a concocté un tracé inédit pour la Formula E. Celui-ci inclut la ligne de départ-arrivée, la nouvelle courbe de Sainte-Dévote, la zone de la Piscine et la célèbre Rascasse. Avec douze virages répartis sur 1,76 km, le spectacle s’annonce grandiose durant les 47 tours qui rythmeront l’épreuve.

En parallèle de la compétition, Renault sera au cœur de l’action avec un show mettant en scène quatre Renault Zoé et trois Renault Twizy. Au sein du eVillage, de nombreuses animations seront proposées au public avec un circuit électrique, la gamme ZE, un showcar aux couleurs de e.dams-Renault ainsi que la séance d’autographes des pilotes. Portant tous deux les couleurs de l’équipe e.dams-Renault, Sébastien Buemi et Nicolas Prost y seront présents et les fans pourront les soutenir en accordant leur vote pour le FanBoost.

« C’est avec une immense fierté que nous nous rendons sur cette terre historique du sport automobile qu’est Monaco », déclare Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies. « Le circuit modifié est très intéressant et offre une combinaisons de virages rapides et lents assez inédite. Nous devrions bénéficier d’un grip un peu plus important que sur les autres tracés du calendrier, et comme d’habitude, la gestion de l’énergie sera très importante s’il y a peu de neutralisations. Avec ce tracé, le plus court de la saison, les pilotes devraient être capables de faire la différence tant en termes de pilotage que de stratégie, ce qui nous promet une course palpitante. »

Retour en haut