Coupe de France Renault Clio Cup – Le Mans (10-11 sept.)

La Coupe de France Renault Clio Cup se rend en terre sarthoise sur le mythique circuit Bugatti du Mans, les 10 et 11 septembre prochains. Il s’agira de la cinquième et avant dernière manche de la saison 2016 dont la finale se déroulera sur le circuit Paul Ricard. Les deux rendez-vous se dérouleront dans le cadre du GT Tour. En attendant, chaque point va être âprement disputé et les pilotes vont devoir se montrer fins stratèges.

La stratégie en point d’orgue pour les deux dernières manches

Les pilotes en tête de leur classement respectif vont batailler jusqu’au bout pour garder ou améliorer leur position. Chaque point devient décisif compte tenu du niveau relevé et des écarts de points très faibles. En effet, sur les deux dernières manches de la Coupe de France Renault Clio Cup au Mans et au Paul Ricard, les pilotes n’ayant pas participé à l’une des manches précédentes (parmi les quatre premières) ne marqueront pas de points, ceux-ci étant décalés au pilote suivant du classement de la course. Cela pourrait par exemple éviter à un pilote de devoir réaliser un dépassement sur un autre pilote dont il récupèrerait automatiquement les points à l’arrivée.

Autre point important à prendre en compte, sur les 6 manches et 12 courses de la saison, seuls les 11 meilleurs résultats seront retenus pour établir le classement final. Mais ce calcul ne sera possible qu’à l’issue de la seconde course au Paul Ricard. Autant dire que tous les pilotes vont devoir tout donner jusqu’au bout !

Classement général : rien n’est joué !

Eric Tremoulet (Vic’Team) dispose d’une longueur d’avance avec 298 points, dont une marge de 44 points sur Jimmy Clairet, son poursuivant direct. Ce dernier devance son frère Teddy de seulement 16 points. Les deux pilotes du Team Clairet Sport s’étaient faits les auteurs de résultats aussi incroyables qu’historiques en juillet à Magny-Cours en terminant deux fois vainqueur pour Jimmy et deux fois deuxième pour Teddy !

Les pilotes suivants se situent en dessous des 200 points au classement général, mais le podium ne leur en reste pas moins accessible. A l’image de Thibaut Bossy (Team TB2S), très régulier depuis le début de saison et actuellement 4ème avec 198 points. Marc Guillot (Milan Competition) complète le top 5 du classement provisoire. A n’en pas douter, l’objectif du vainqueur en titre de la Coupe de France Renault Clio Cup sera de remonter sur le podium !

Il est cependant talonné par Benoit Castagne (Raiwoit Racing) qui tient sa place de challenger et qui fera tout pour grappiller encore quelques places.

Julien Neveu (Autosport GP) s’est fait l’auteur de quelques coups d’éclats, il pourrait venir jouer aux avants postes au Mans.

Olivier Jouffret (Vic’Team) est 8ème du classement général et aimerait suivre les traces de son co-équipier Eric Tremoulet, actuel leader.

Les deux pilotes Milan Competition, Jeremy Curty et Nicolas Milan sont respectivement 9ème et 10ème du classement provisoire. Si le premier à un coup à jouer, la place occupée par le second ne reflète pas son niveau réel, « Nico » aura à cœur de retrouver le chemin de la victoire.

Denis Bernardi (Sportech Racing) qui avait participé à la première manche de l’année à Nogaro prendra le départ une nouvelle fois sur le circuit Bugatti. Quant au pilote espagnol Arturo Espuny (Team VRT), engagé sur la saison complète, il roulera pour la première fois sur le tracé sarthois.

Nouveaux venus sur la manche mancelle mais loin d’être débutants

Ce sont les pilotes qui ne marqueront pas de points au championnat mais qui auront à cœur d’être performants. Parmi eux du beau monde, tel que Jean-Marc Thevenot (Milan Competition) ancien pilote de Renault Clio Cup, mais également dans les catégories GT3, GT2 ou encore en V de V.

Guillaume Lafond (Milan Competition) et Frédéric Blin (T2CM) sont également d’anciens participants de la Renault Clio Cup.

Pierre Tierce (Pole Position 81 by Tierce Competition) est le frère jumeau de Corentin (engagé pour la saison), les deux frères avaient couru ensemble pour la dernière fois en Coupe de France Renault Clio Cup sur la manche de Magny-Cours.

Kevin Jimenez fera quant à lui ses débuts en Renault Clio Cup avec l’équipe GPA Racing.

Chez les Gentlemen, 40 points d’avance pour le leader

Pascal Arellano (Milan Competition) a réussi à s’emparer du commandement de la catégorie Gentlemen. Mais avec 40 points de retard, le vainqueur Gentlemen 2015, Emmanuel Raffin, (Autosport GP) est loin d’avoir dit son dernier mot et peut encore espérer le titre. Les deux hommes sont 12ème et 13ème du classement général provisoire.

Guy Frey (T2CM), dont les performances cette année ne reflètent pas le talent, est 3ème de la catégorie.

Catégorie Juniors : quatre hommes pour le podium

Emilien Carde (Milan Competition) s’est installé en tête de la catégorie avec 268 points. Mais Jeremy Sarhy (Vic’Team) reste très motivé pour aller chercher la première place. D’autant que Corentin Tierce (Pole Position 81 by Tierce Competition), 3ème avec seulement 2 points de retard, veut lui aussi aller récupérer la deuxième place de la catégorie !

Paul Thenot (Team Clairet Sport) va tenter de continuer sur sa bonne dynamique du mois dernier à Magny Cours où il avait signé une victoire et une 2ème place en Juniors. Charles Pax (T2CM) n’est pas très loin et continue de découvrir le sport auto au sein de la Coupe de France Renault Clio Cup.

Programme du meeting

  • Samedi 10 septembre
    • Essais Privés 1 (20 minutes) 10h40-11h00
    • Essais Privés 2 (40 minutes) 12h35-13h15
    • Essais Qualificatifs 1 (20 minutes) 15h10-15h30
    • Course 1 (25 minutes + 1 tour) 18h00-18h30 (Live streaming)
  • Dimanche 11 septembre
    • Essais Qualificatifs 2 (20 minutes) 09h10-09h30
    • Course 2 (25 minutes + 1 tour) 13h30-14h00 (Live streaming)

Prochaines courses

  • 10-11 septembre : Le Mans (GT Tour)

  • 29-30 octobre : Paul Ricard (GT Tour)

Liste des engagés

Retour en haut