Coupe de France Renault Clio Cup – Circuit Paul Ricard – Résultats
Marc Guillot est le grand vainqueur de la finale de Coupe de France Renault Clio Cup, disputée sur le Circuit Paul Ricard. Il a remporté les deux courses varoises pour coiffer la couronne sur le fil, au détriment de XavierFouineau, leader du classement avant le meeting, et Nicolas Milan, monté deux fois sur le podium dans le Var.Chez les Gentlemen, c’est Emmanuel Raffin qui a emporté la récompense.

En arrivant au Circuit Paul Ricard, Xavier Fouineau avait l’avantage sur ses poursuivants, Nicolas Milan était en embuscade et Marc Guillot était le plus en retrait des trois candidats au titre, tous membres du Team Milan Compétition. Eprouvé par son rôle de chef d’équipe, Nicolas Milan était tout de même le plus rapide en Q1, avant d’enchaîner avec une deuxième pole position le vendredi après-midi. En plus d’une bonne position de départ, il héritait de quatre points de bonus, importants dans la course au titre. Il devançait Marc Guillot et Xavier Fouineau dans ces deux séances, avec Benoît Castagné s’immisçant dans ce groupe de tête, troisième en Q1 et quatrième en Q2.

Le samedi, Nicolas Milan prenait un très bon envol devant Marc Guillot, avant que ce dernier ne prenne l’avantage dans le deuxième tour. Le poleman voyait la course tourner à son désavantage au cinquième tour quand Benoît Castagné le dépassait à son tour, avant de sortir de la trajectoire à la chicane du Mistral et de voir Xavier Fouineau prendre la troisième place provisoire.

Les positions restaient figées un moment, Marc Guillot contrôlant le peloton aux avant-postes, malgré les velléités de dépassement de Benoît Castagné. Au septième tour, Nicolas Milan se faisait reprendre par Teddy Clairet et, peu après, les deux hommes se percutaient, et Milan reprenait sa position – il allait ensuite écoper d’une pénalité de 3 places sur
la grille de départ du lendemain.

Un dernier rebondissement allait perturber la fin de course ; manquant son freinage, Teddy Clairet percutait Xavier Fouineau, alors troisième. Nicolas Milan évitait les embuches et héritait de cette position, derrière Marc Guillot, vainqueur, et Benoît Castagné, brillant deuxième. Après la course, Teddy Clairet héritait d’une pénalité de 30 secondes ; Jérémy Curty récupérait la quatrième place devant Xavier Fouineau et Olivier Jouffret. Au classement général, Fouineau
gardait l’avantage sur Guillot, pour seulement trois points. Chez les Gentlemen, Emmanuel Raffin l’emportait et gardait l’avantage sur Guy Frey.

Promu poleman suite à la pénalité infligée à Nicolas Milan, Marc Guilot voyait Xavier Fouineau le dépasser au départ de la course 2. Ceci annonçait un duel qui allait durer constamment entre les deux prétendants au titre. Devant l’emporter pour être sacré, Marc Guillot harcelait son coéquipier dans tous les virages. Il parvenait à le doubler au cinquième tour mais perdait son bien dans le virage suivant. Derrière, Nicolas Milan et Benoît Castagné luttaient pour la troisième place.

C’est à la fin du neuvième tour que Marc Guillot trouvait l’ouverture. Xavier Fouineau continuait à attaquer et, à la quatorzième boucle, retrouvait les commandes… pour un virage. Marc Guillot repassait en tête, définitivement. Il passait la ligne d’arrivée en vainqueur de la course et de la Coupe de France Renault Clio Cup. Xavier Fouineau échouait à moins de trois dixièmes dans cet opus, et à 4 points seulement au classement général. Nicolas Milan accompagnait ses coéquipiers sur le podium, devançant de peu Jimmy et Teddy Clairet, et Benoît Castagné. Chez les Gentlemen, Emmanuel Raffin gagnait à nouveau et validait son titre dans la catégorie.

Au terme d’une saison haletante et d’un final à suspense, Marc Guillot l’emportait avec 435 points, devant Xavier Fouineau (431) et Nicolas Milan (418). Au prix d’un très beau week-end, Benoît Castagné prenait la quatrième place (263), devant Teddy Clairet (247) et Jimmy Clairet (245). Jérémy Curty (199) arrachait la sixième place finale à Mickaël Carrée (198). Chez les Gentlemen, Emmanuel Raffin se classait donc devant Guy Frey et Paul Paranthoen.

Classement Général - Clio Cup 2015

Classement Gentlemen - Clio Cup 2015

Classement Team - Clio Cup 2015

Photos sur Flickr

Retour en haut