Les World Series by Renault lançaient ce mardi la saison 2015 de l’Eurocup Formula Renault 2.0. Sur le Circuit Bugatti Le Mans, Max Defourny (Strakka Racing) s’est offert la meilleure performance du jour en 1’34’’101, battant le record de la catégorie détenu par Jean-Éric Vergne depuis 2009. Le Belge a devancé Jack Aitken (Koiranen GP), l’homme le plus rapide ce matin, et Ben Barnicoat (Fortec Motorsports), vainqueur 2014 de la Formula Renault 2.0 NEC et membre du McLaren Young Driver Development Programme.

Pour entamer leur préparation de la saison en Eurocup Formula Renault 2.0, les pilotes des équipes présentes découvraient ou redécouvraient le tracé qui accueillera la manche française des World Series by Renault les 26 et 27 septembre.

Aitken au bon moment

Sur une piste séchante, Anton De Pasquale (Koiranen GP) signait le premier temps. Le Champion 2014 de Formula Renault 1.6 NEC Junior était rapidement relayé en tête par dix pilotes différents. Dans la dernière heure, le rythme s’accélérait sous l’impulsion d’Harrison Scott (AVF). Valentin Hasse-Clot (Strakka Racing), Jake Hughes (Koiranen GP) et Ben Barnicoat lui succédaient, mais Jack Aitken terminait finalement au sommet grâce à son tour en 1’34’’783. Il devançait ainsi Ben Barnicoat, Martin Kodrić (Fortec Motorsports), Jake Hughes et Simon Gachet (Tech 1 Racing) au terme d’une session prématurément interrompue.

Defourny avant la pluie

L’après-midi, Anthoine Hubert et Anton De Pasquale s’échangeaient la tête durant la première heure. Ben Barnicoat prenait la relève avant que Max Defourny soit le premier à améliorer la référence matinale en 1’34’’101. Avec le retour de la pluie à mi-séance, le temps de Max Defourny restait invaincu. Il précédait ainsi Ben Barnicoat, Anthoine Hubert, Jake Aitken et Jake Hughes. Sur piste humide, Ben Barnicoat se montrait le plus adroit en 1’51’’618.

Ils ont dit

Max Defourny : « La journée s’est bien passée et s’avère très positive pour l’équipe d’autant plus que nous ne nous sommes pas trop concentrés sur les temps. Nous avons beaucoup travaillé sur le setup aujourd’hui. C’était une bonne remise en jambes, tant sur le sec que sur la pluie. Par rapport à la Formula Renault 1.6, la Formula Renault 2.0 est une grosse évolution au niveau de l’aérodynamique, de la puissance et du grip. On apprend énormément avec cette monoplace. »

Jack Aitken : « Nous avons eu un peu de tout aujourd’hui, ce qui est plutôt bien. C’est un beau circuit, mais il y a quelques endroits où il est facile de couper, et les commissaires ont été stricts sur ce point. Sur le sec, nous n’avons pas fait beaucoup de tours, mais il semble que nous ayons un bon rythme. Il y a peut-être un peu plus de travail sur piste humide, mais nous ne sommes pas loin. C’était donc une bonne journée pour reprendre. Avec une belle fin de saison faite d’une victoire et de podiums, j’ambitionne de commencer la saison sur cette dynamique afin de remporter le titre. »

Ben Barnicoat : « C’était vraiment une bonne journée. Nous avons eu des conditions mixtes, et c’était assez difficile ce matin. Au final, nous avons pu faire cinq ou six tours sur le sec. Au début de l’après-midi, c’était totalement sec et j’ai été le plus rapide avec de vieux pneus slicks. Je pense que Max a passé des gommes neuves pour signer le meilleur temps. Dans la dernière heure, nous avons profité de la forte pluie pour tester les nouveaux pneus pluie. J’étais vraiment rapide dans ces conditions ! Pour cette première saison en Eurocup, j’ai moins d’expérience qu’Olsen, Jörg ou encore Aitken. J’aimerais remporter le titre, donc attendons un peu et nous saurons bientôt où nous sommes. »

Anthoine Hubert : « Mon objectif est le titre, donc c’est bien de commencer par une journée positive quoiqu’un peu compliquée. On aurait préféré du sec pour reprendre, mais la piste était grasse ce matin. Nous étions dans un bon rythme, toujours dans les premiers. Quand la piste a séché en fin de matinée, nous sommes restés aux stands. L’après-midi, pour ma première dans une Formula Renault 2.0 sur le sec au Mans, nous étions bien sans même passer les pneus neufs. Nous aurions aimé travailler un peu plus sur la pluie, mais c’était délicat avec les drapeaux rouges. »

Engagés

Séance 1

Séance 2

Photo HD

Retour en haut