Michaël Burri et Anderson Levratti ont réalisé leur meilleur résultat de la saison en WRC 3, en terminant à la cinquième place lors du Tour de Corse. Ils ont su éviter les pièges de cette épreuve mythique, alors que Renault Clio R3T s’est de nouveau montrée d’une fiabilité à toute épreuve. Cette performance sur asphalte a permis de bien préparer la prochaine étape du programme de l’équipage helvétique, le Rallye d’Espagne.

Après le Rallye d’Allemagne, le Tour de Corse se présentait comme la deuxième épreuve asphalte du programme en WRC 3 du Renault Sport Rally Team. Si l’épreuve germanique s’était révélée frustrante, la manche hexagonale du Championnat du Monde des Rallyes a permis à Michaël Burri et Anderson Levratti de signer leur meilleur résultat de l’année, avec une cinquième place finale.

L’équipage du Renault Sport Rally Team a su se montrer rapide dès les premiers kilomètres du Tour de Corse, avant de se hisser dans le top 5 le samedi dans l’ES7, une performance répétée dimanche matin dans la spéciale marathon de 53,78 kilomètres. Au terme de la Power Stage, Michaël Burri et Anderson Levratti pouvaient se satisfaire d’une cinquième place obtenue sur un parcours sélectif et qui a vu de nombreux pilotes partir à la faute. De son côté, la Clio R3T du Renault Sport Rally Team n’a connu aucune erreur de trajectoire ni aucun souci de fiabilité.

« C’est une grande satisfaction, commente Michaël Burri. Je ne pensais pas que l’on aurait affiché un si bon rythme dès le début mais nos bonnes reconnaissances et le shakedown nous y ont aidés. La voiture était parfaite, a affiché une grande fiabilité et nous a permis de rouler libérés. Les spéciales, techniques et sinueuses, m’ont beaucoup plu. Nous avons fait une bonne course, gardant la tête froide quand les conditions se compliquaient. Nous avons aussi affiché une très bonne cohésion d’équipe, ce qui nous a permis de travailler sereinement. »

« Nous sommes très heureux du résultat de ce rallye, confie Sylvain Alanore, Team Manager du Renault Sport Rally Team. Je suis également content de l’approche que Michaël a eue dans son travail avec l’équipe. Il a très bien commencé l’épreuve, sur un terrain qu’il ne connaissait pas, et ne s’est pas désuni quand les conditions se sont révélées changeantes. C’est une très belle progression depuis l’Allemagne, et nous espérons poursuivre dans cette optique en Espagne. Clio R3T a également été impeccable, avec une fiabilité remarquable, grâce notamment à un bon travail de préparation technique sur la voiture. »

Après le Tour de Corse, Michaël Burri et Anderson Levratti disputeront la cinquième épreuve de leur programme lors du Rallye d’Espagne, en Catalogne, du 13 au 16 octobre prochains.

Retour en haut