Épilogue d’un programme de six courses en Championnat du Monde WRC 3 cette année, le Rallye de Grande-Bretagne (27 au 30 octobre) se présente comme une grande découverte pour le Renault Sport Rally Team et Michaël Burri. Le pilote helvétique retrouvera un rallye 100 % terre pour la première fois depuis la Pologne, début juillet, avec l’ambition de vivre pleinement cette épreuve emblématique du calendrier.

Michaël Burri et Anderson Levratti abordent au Pays-de-Galles la sixième étape de leur parcours en WRC 3, la troisième manche en cinq semaines. En constante progression depuis la mi-saison, ils sont dans une spirale positive, après une cinquième place en Corse et la deuxième marche du podium en Espagne. Si le Renault Sport Rally Team y avait ses repères, le Rallye de Grande-Bretagne (27-30 octobre) se présente en revanche comme une grande découverte, aussi bien pour Renault Clio R3T que pour Michaël Burri.

« Je connais la réputation de ce rallye et je sais que ce sera un challenge, relève le pilote Renault Sport. Mais c’est très excitant pour un dernier rendez-vous. Nous nous mettrons dans le rythme à travers la séance d’essais du lundi précédent. Il nous faudra être très précis sur les notes pour prendre nos marques et nous mettre en confiance. Nous sommes ravis de découvrir cette belle épreuve et espérons y prendre beaucoup de plaisir. Nous y allons sans pression mais avec toutefois une grande détermination. »

Si le terrain est différent et que Renault Sport n’y a pas la même expérience que lors des autres épreuves, l’objectif sera de poursuivre la dynamique entamée en Corse.

« C’est certes une découverte pour l’équipe et pour Clio R3T, mais nous allons utiliser toutes les connaissances acquises au cours de nos deux saisons en WRC 3, explique Sylvain Alanore, Team Manager du Renault Sport Rally Team. Nous reposerons naturellement notre stratégie de course sur la régularité de Michaël et la fiabilité de Clio R3T. Les équipages qui sont à l’arrivée marquent généralement de gros points, nous espérons donc pouvoir tirer ainsi notre épingle du jeu. »

Le Rallye de Grande-Bretagne, dont le parc d’assistance sera établi à Deeside, débutera le jeudi matin avec le traditionnel shakedown. Une boucle de quatre spéciales sera à disputer à deux reprises le vendredi avec, au total, près de 180 kilomètres de secteurs chronométrés, sans assistance à mi-journée. Huit spéciales seront de nouveau au programme le samedi, là aussi sans passage par le parc entre les deux boucles, avant une dernière étape dominicale présentant trois spéciales à effectuer deux fois. En trois jours, 330 kilomètres de chronos seront à parcourir sur un total de 1295 kilomètres complétés.

Retour en haut