Michaël Burri et Anderson Levratti retrouvent l’habitacle de la Renault Clio R3T du Renault Sport Rally Team à l’occasion du Rallye d’Allemagne (18-21 août), prochaine manche du WRC 3. Après avoir fait l’impasse sur la Finlande, ils retrouvent l’asphalte, un revêtement sur lequel ils ont de nombreuses références, et une épreuve qu’ils ont déjà disputée. 

Après un début de saison sur terre marqué par des participations aux rallyes du Portugal et de Pologne, Michaël Burri et Anderson Levratti rejoignent l’asphalte du Rallye d’Allemagne. L’impasse avait été faite sur le Rallye de Finlande afin de mieux préparer cette deuxième moitié de saison, et Burri/Levratti disposeront à cette occasion d’une Clio R3T complètement neuve, montée et mise au point par Renault Sport. Surtout, l’équipage helvétique arrive outre-Rhin avec des références, puisqu’il a déjà pris part à cette épreuve à plusieurs reprises. 

« Je suis très heureux de revenir en Allemagne, confirme Michaël Burri. J’y ai gagné en 2011 en deux roues motrices, quatrième en S2000 l’année suivante et deuxième du Junior WRC en 2013. Ce rallye m’a bien réussi jusqu’à présent et c’est celui sur lequel je fonde le plus d’espoirs au sein de mon programme. Je suis plus familier avec ce revêtement et certaines spéciales ressemblent à ce que l’on peut trouver en Suisse, dans le Valais. J’ai l’avantage de bien connaître le comportement de Clio R3T sur asphalte, ayant remporté le Clio R3T European Trophy l’an dernier sur ce genre de terrain. Notre objectif est de rouler dès le début avec un gros cœur afin de se mesurer à la concurrence. Nous allons pouvoir compter sur l’expertise de Renault Sport et notre connaissance du terrain pour se fixer des objectifs plus élevés qu’en début de saison. »

Pour le Renault Sport Rally Team, ce Rallye d’Allemagne est synonyme de retrouvailles avec une épreuve qui avait réussi à la Clio R3T l’an passé, permettant de l’affirmer comme référence de la catégorie deux roues motrices. « Nous arrivons à Trèves avec des repères, confirme Sylvain Alanore, Team Manager. Michaël a lui aussi une belle expérience en Allemagne, et nous allons pouvoir démarrer avec une bonne dynamique. Il s’est passé beaucoup de temps depuis le Rallye de Pologne mais nous avons pris part à la journée d’essais du lundi, afin de retrouver le bon rythme sur asphalte. Il nous faudra composer avec la rude concurrence des Juniors, ce sera l’occasion de mesurer notre progression dans la hiérarchie. »

L’ADAC Rallye Deutschland débutera le vendredi 19 août avec deux boucles de deux spéciales dans les vignes mosellanes, avant de conclure par la super spéciale d’Ollmuth. Le samedi, le défi sera de taille avec le camp de Baumholder et la spéciale marathon de Panzerplatte, où Michaël Burri et Anderson Levratti devront éviter les ‘hinkelsteins’, ces blocs de béton guidant les chars sur ce terrain d’entraînement militaire. La dernière journée se disputera dans les vignes mosellanes et le massif de l’Eifel, près de la frontière luxembourgeoise.

Retour en haut