Après le Circuit Bugatti Le Mans et Motorland Aragón, le Circuito de Jerez accueille à son tour l’Eurocup Formula Renault 2.0. Comme pour les deux précédentes destinations, le record de la catégorie est tombé. Ce jeudi, Anthoine Hubert (Tech 1 Racing) s’est montré le plus rapide en signant un tour en 1’39’’582, battant l’ancienne référence détenue par George Russell. Le Français a devancé Ukyo Sasahara (ART Junior Team) et Ben Barnicoat (Fortec Motorsports). Le vainqueur 2014 de la Formula Renault 2.0 NEC et membre du McLaren Young Driver Development Programme a été le plus véloce de l’après-midi.

Pour la première journée des derniers essais collectifs, huit équipes et leurs pilotes respectifs se retrouvaient sur le Circuito de Jerez afin de finaliser leurs préparations pour la saison 2015.

Un Antoine Hubert record

Anthoine Hubert et ses équipiers Simon Gachet et Hugo de Sadeleer prenaient instantanément les commandes avant que le Japonais Ukyo Sasahara les précède. Après une courte interruption, le Français répondait, tout comme Ben Barnicoat, premier à passer sous la barre de la minute quarante. Le Japonais répliquait, mais à mi-séance, Anthoine Hubert battait le record de la piste. Son effort en 1’39’’582 lui assurait la tête devant Ukyo Sasahara, Ben Barnicoat, Simon Gachet et Anton De Pasquale (Koiranen GP).

Barnicoat pour huit millièmes

Il fallait attendre trois quarts d’heure pour que le moteur de Mathias Kristensen (JD Motorsport) brise le silence. Bruno Baptista (Koiranen GP), Champion en titre de F4 Sudamericana et engagé en ALPS, puis Anthoine Hubert, le relayaient au sommet. À dix minutes du drapeau à damier, Darius Oskoui (ART Junior Team) s’emparait de la tête, imité par Ben Barnicoat avec un tour en 1’40’’480. Cela lui permettait de précéder Ukyo Sasahara de huit millièmes de seconde. Darius Oskoui, Anthoine Hubert et Harrison Scott (AVF) suivaient. Mathias Kristensen, Amaury Richard (ARTA Engineering), Simon Gachet, Anton De Pasquale et Lasse Sørensen (Manor MP Motorsport) intégraient le top dix.

Ils ont dit

Anthoine Hubert : « Ce matin, nous avons été tout le temps devant. Cet après-midi, nous ne nous attendions pas à être aussi bien placés avec les pneus usés. La journée était donc positive, le record est un petit plus. Avec Simon et Hugo, il y a une bonne ambiance dans l’équipe, nous échangeons beaucoup. Cela permet de bien travailler ensemble et d’avancer plus vite ! »

Ukyo Sasahara : « Honnêtement, je suis un peu déçu ! Ce matin, nous aurions pu gagner plusieurs dixièmes. Cela est dû au set-up, mais aussi de ma faute. La séance était tout de même productive et positive. Dans l’après-midi, nous avons eu quelques problèmes et cela nous a coûté beaucoup de temps. C’était assez difficile d’ajuster mon pilotage entre les pneus usés et neufs ! J’aurais pu terminer les deux sessions en tête, mais ce ne sont que des essais ! J’ai hâte d’être à Motorland pour être au top. Depuis décembre, la relation avec l’équipe est bonne, nous nous comprenons de mieux en mieux ce qui est prometteur. L’objectif est de jouer le titre. Je n’ai pas encore gagné avec la Formula Renault 2.0 et je veux m’imposer ! Et pour y parvenir, rien n’est plus important que le travail. »

Ben Barnicoat : « Nous avons eu un peu de mal avec les pneus neufs ce matin, mais nous avons fait une simulation de course l’après-midi. En passant des gommes plus fraiches, nous avons essayé quelque chose qui a bien fonctionné. Espérons que demain en mettant les Michelin neufs, nous aurons encore un bon rythme. Dans l’ensemble, je suis heureux de ce jeudi. La régularité sera la clé, et la simulation était vraiment bonne. Chaque tour, du meilleur au plus lent, était dans la même demi-seconde. C’est vraiment bien, d’autant plus que mon temps le plus rapide était bon étant donné l’état des pneus et le niveau d’essence. »

Anton De Pasquale : « C’était assez bon cet après-midi. Nous avons peu roulé afin d’effectuer des simulations de course et économiser des pneus pour demain. Les temps établis reflètent nos progrès en vue de la première course de la saison. Le but est toujours de gagner autant que possible, mais pour cette première année en Formula Renault 2.0, l’objectif est de finir dans le top dix et de grimper dans la hiérarchie au fil de l’année. La régularité sera importante, mais la vitesse aussi. J’apprends grâce à mes équipiers qui sont assez expérimentés et rapides. »

Engagés

Séance 1

Séance 2

Jour 1

Photo HD

Retour en haut