2015 aura été l’année de tous les records pour Oliver Rowland : plus grands nombres de victoires, de podiums et de points inscrits en une saison de Formula Renault 3.5 Series, mais aussi une série inédite de vingt entrées consécutives dans le top dix ! À 23 ans, le Britannique soutenu par la Racing Steps Foundation a atteint son plein potentiel au sein des catégories organisées par Renault Sport Technologies et espère désormais avoir sa chance à l’étage supérieur.

Après une brillante carrière en karting le voyant remporter la Coupe du Monde KF2 en 2008 et Super KF – KF1 en 2010, les débuts d’Oliver Rowland en monoplace étaient tout aussi prometteurs puisqu’il devenait vice-champion de Formula Renault UK en 2011 pour sa première saison complète.

Récompensé par le prestigieux McLaren Autosport BRDC Awards 2011, le Britannique s’attaquait à l’Eurocup Formula Renault 2.0, dont il terminait troisième derrière Stoffel Vandoorne et Daniil Kvyat. Meilleur rookie, le Britannique devait confirmer avec Nouvelle Formula Renault 2.0. Quittant Fortec Motorsports pour Manor MP Motorsport, l’espoir d’outre-Manche parvenait à fédérer les troupes sur les circuits et à l’usine. Franchissant un cap, il luttait pour le titre face à Pierre Gasly.

« J’avais des doutes sur moi. L’hiver avait été délicat, mais en nous concentrant, les résultats ont commencé à venir. Depuis, je suis plus fort, mentalement et physiquement. Cela avait été une saison excellente, même si j’ai manqué le titre. »

En 2014, l’entourage d’Oliver Rowland, où figure notamment l’ancien pilote de F1 Derek Warwick, continuait de faire confiance aux formules de promotion organisées par Renault. Le Britannique faisait le saut en Formula Renault 3.5 Series, tout en retrouvant Fortec Motorsports. Très rapidement, l’alchimie entre l’équipe de Richard Dutton et le natif de Barnsley portait ses fruits et ce dernier finissait quatrième au général. S’il manquait le titre de meilleur débutant, il pouvait s’enorgueillir d’avoir été le seul à remporter des courses, qui plus est par deux fois !

« Après cette belle première année, revenir était ce qu’il y avait de mieux à faire. J’avais besoin d’une année pour apprendre et d’une année pour gagner. J’avais un peu d’appréhension à l’idée de me retrouver face à un nouveau plateau, mais j’ai eu la chance d’avoir de brillants compétiteurs. »

Oliver Rowland allait s’imposer d’entrée puis sur chaque circuit du calendrier, sauf Monaco. Les efforts de Matthieu Vaxiviere restaient vains et le Britannique s’offrait le titre au Mans, un meeting avant la fin de saison, et de nombreux records...

« Tout s’est déroulé à merveille. Certains moments resteront gravés dans ma mémoire comme retrouver le pilotage d’une F1 à Silverstone, tout en y gagnant le dimanche. Il n’y a jamais eu de bas, même si je suis déçu d’avoir manqué le doublé ou la victoire à Monaco. Ce sacre récompense aussi Fortec Motorsports pour leur travail. Nous avons formé une superbe combinaison. »

« Tout cela aurait été impossible sans le soutien de la Racing Steps Foundation. Ils m’ont offert l’opportunité de démontrer ce dont je suis capable. Je remercie aussi Matthieu Vaxiviere pour avoir été un rival incroyablement rapide sur un tour. La différence s’est probablement faite sur les départs et à la régularité, il a su me pousser et si nous n’avons jamais pu nous reposer ! »

« Je tenais aussi à dire merci à Renault pour les cinq années avec eux, dont les quatre dernières en World Series by Renault. J’ai débuté en Formula Renault 2.0 avant de rejoindre la Formula Renault 3.5 Series et ses monoplaces impressionnantes. C’est une filière pleine de qualités et je pense qu’il n’y a pas meilleure école pour progresser en tant que pilote. Et aucun de mes propos ne prouvera autant que ce que vos anciens élèves accomplissent aujourd’hui en F1. Je dois encore patienter pour connaître mon avenir, mais il n’est pas impossible que je les rejoigne... »

Derek Warwick, Président du BRDC : « Oliver a maitrisé sa saison avec manière ! Les World Series by Renault lui ont offert une superbe plateforme pour démontrer son talent et la suite s’annonce excitante ! Nous discutons avec plusieurs personnes pour son avenir. Beaucoup ont été convaincues de son talent incroyable. De nombreuses équipes engagées en GP2 Series se sont renseignées et nous sommes également en contact avec deux écuries de F1, et d’autres en DTM. »

Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition Renault Sport Technologies : « Nous avons vu grandir Oliver au fil des saisons dans les catégories de notre filière. Nous sommes extrêmement heureux d’avoir un champion aussi méritant, tant en piste qu’en dehors. Face à une concurrence qui n’a jamais abandonné, son titre couronne un parcours où il a su faire preuve d’un sens inné de l’attaque et d’un talent inouï. Nous lui souhaitons le meilleur dans ses futures aventures, et ses apparitions ponctuelles en GP2 Series ont confirmé son potentiel, comme lorsqu’il s’est offert un dépassement sur Stoffel Vandoorne ! Merci à la confiance accordée par Derek Warwick, Derek Walters et Racing Steps Foundation envers les World Series by Renault. Nous espérons avoir fait de notre mieux pour aider Oliver à devenir ce pilote complet qui ferait le bonheur de n’importe quelle équipe ! »

Oliver Rowland
Naissance : 10 août 1992 à Barnsley (Grande-Bretagne)
2002-2010 : Karting
2010 : Formula Renault 2.0 UK Winter Cup (7e)
2011 : Formula Renault 2.0 UK (2e), Formula Renault 2.0 UK Finals (Vainqueur)
2012 : Eurocup Formula Renault 2.0 (3e)
2013 : Eurocup Formula Renault 2.0 (2e)
2014 : Formula Renault 3.5 Series (4e)
2015 : Formula Renault 3.5 Series (Vainqueur) – Nommé pour l’Autosport Awards du pilote britannique de l’année.

Best of 2015 de la Formula Renault 3.5 Series

Retour en haut