Avec l’objectif de mener les pilotes vers le plus haut niveau, les World Series by Renault travaillent avec les écuries de F1 depuis de nombreuses années. Le leader de la Formula Renault 3.5 Series Oliver Rowland a été invité à piloter une monoplace de l’Infiniti Red Bull F1 Team sur le circuit de Silverstone.

Ces onze dernières années, de nombreux pilotes de la Formula Renault 3.5 Series ont pu participer à des tests en F1. Pour certains, de Robert Kubica en 2005 jusqu’à Carlos Sainz en 2014, ces séances d’essais ont été des moments-clés dans leur accession aux grilles de départ du Championnat du Monde de F1.

En tant que leader de la Formula Renault 3.5 Series à mi-saison, Oliver Rowland était invité à tester la RB8 de l’Infiniti Red Bull F1 Team lors de la manche britannique des World Series by Renault : « C’était incroyable, j’en souris encore. Je n’ai jamais ressenti une chose pareille. J’attaquais assez fort durant ma séance de vendredi, mais j’avais un peu de marge pour ne pas endommager l’auto. Je tiens particulièrement à remercier Renault Sport et Infiniti Red Bull F1 Team pour le temps qu’ils m’ont accordé dans la voiture. Le fait de courir devant toute ma famille ce week-end est vraiment quelque chose de très important pour moi. C’était génial et j’ai hâte de reprendre le volant d’une F1 ! »

C’était la seconde fois qu’Oliver Rowland prenait le volant d’une F1. Après sa deuxième place en Formula Renault UK en 2011, le jeune Britannique avait remporté le McLaren Autosport BRDC Award et avait testé une F1 avec McLaren.

« Nous sommes ravis du comportement d’Oliver dans la voiture », ajoutait Servane Monot, Marketing operations manager de Renault Sport F1. « Il nous a semblé très mature, avec une attitude très professionnelle. Oliver a assimilé tout ce que les ingénieurs du team lui ont dit. Ses tours étaient très bons, surtout avec les pneus assez durs qui étaient utilisés. Il nous a aussi donné un excellent feedback. C’était un plaisir de travailler avec lui. Il est venu à l’usine, il s’est assis dans la voiture et nous lui avons détaillé les différentes procédures. C’était la première fois qu’il pilotait l’Infiniti Red Bull F1 et il l’a conduit comme si il l’a connaissait depuis toujours. »

Après onze courses, Oliver Rowland occupe la tête de la Formula Renault 3.5 Series avec 36 points d’avance sur Matthieu Vaxivière. Hormis Monaco, il s’est imposé sur chaque circuit visité cette saison.

Retour en haut